La Creuse Agricole 07 mars 2008 a 00h00 | Par A.M.

FDSEA - La FDSEA lance un ultimatum

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Face à la baisse des cours des broutards et au blocage annoncé des exportations par les autorités italiennes, la FDSEA de la Creuse lance un ultimatum aux pouvoirs publics français pour rétablir au plus vite le commerce des animaux.

Aussi une délégation de la FDSEA a rencontré Monsieur le Préfet le mercredi 5 mars dernier, afin de lui demander d’informer au plus vite les hautes instances de l’Etat de la gravité de la situation.

Nous demandons que toutes les dispositions nécessaires soient mises en œuvre pour permettre la libre circulation des animaux vers l’Italie, mais aussi que des mesures d’aides financières soient débloquées aux éleveurs pour passer ce cap extrêmement difficile.

Sans réponse claire et précise des autorités françaises dans les prochains jours, la FDSEA ne manquera pas de mobiliser tous les agriculteurs creusois et passer à l’action syndicale. Car trop c’est trop ! Entre la fièvre catarrhale, la baisse des cours et l’augmentation des prix de l’aliment et de l’énergie… les raisons de la colère ne cessent de s’accroître chez les producteurs de bovins, de porcs, d’ovins et de lapins de notre département.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2315 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2315 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS