La Creuse Agricole 25 novembre 2016 à 08h00 | Par MR

FDSEA et JA refusent les contrôles PAC jusqu’au versement des aides

Une vingtaine d’agriculteurs du canton d’Auzances ont bloqué l’accès à l’exploitation d’un jeune agriculteur devant être contrôlé par l’ASP mercredi 16 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MR

Les responsables syndicaux présents ont accueilli le directeur adjoint du service économie agricole de la DDT, Pascal Maréchal, et l’agent de l’ASP à l’entrée du village des Corrières à Sermur. La route était barrée par les véhicules d’agriculteurs des environs. « Les exploitants ne refusent pas d’être contrôlés, c’est nous, syndicats qui ne cautionnons pas que des contrôles soit effectués alors que les aides ne sont pas versées » s’explique le président de Jeunes Agriculteurs. Il rappelle que l’action du jour n’a rien de personnel, l’agent contrôleur étant en effet celui déjà rencontré le 20 octobre dernier lors d’un contrôle chez un jeune agriculteur du canton. La détresse est grande dans les campagnes. Pour ne pas arriver à des drames humains, les syndicats FDSEA et JA ont décidés d’accompagner chaque agriculteur contrôlé si ce dernier le souhaite. La profession alerte depuis des mois  les politiques sur le contexte agricole catastrophique sans être entendue par ces derniers. « C’est toute une filière qui est en péril » Les représentants de la profession intensifient leurs actions. Désormais les contrôles en Creuse ne seront pas les bienvenus tant que les agriculteurs n’auront pas perçu leurs aides PAC. « Les agriculteurs ne peuvent pas dire amen à tout ! ».En un mois, c’est le deuxième jeune agriculteur qui est soumis à un contrôle dans la première année d’installation sur ce même canton.
Pascal Maréchal, directeur adjoint au service économie agricole de la DDT était présent et a rappelé que les agriculteurs ne devaient pas hésiter à contacter la DDT pour avoir des renseignements sur leur situation. Chaque cas est différent. Il a également indiqué que les montants des aides couplées et découplées de 2015 devraient être connus prochainement. La DDT 23 ne dispose que des éléments que le ministère veut bien transmettre.
Pour suivre le versement des aides PAC, les agriculteurs peuvent consulter leur relevé de situation disponible sur Télépac et également contacter la DDT  pour de plus amples explications. L’ATR 2016 correspond à 90 % des aides bovines et surfaces (1er pilier). 70 % des aides bovines devraient être versées en décembre 2016 et soldées en mars 2017. L’ICHN 2015 devait être versée aux alentours du 21 novembre avec un stabilisateur de 89 %. Pour les exploitations contrôlées, le versement interviendra dans la deuxième quinzaine de décembre 2016.  Un calendrier qui a bien du mal à convaincre et à rassurer !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2194 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 2194 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui