La Creuse Agricole 13 août 2015 à 12h00 | Par MH

FDSEA et JA blackboulent le plan d'urgence

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MH

Les mouvements de revendication menés en Creuse (RN 145 sur notre photo) et en France ont conduit le gouvernement à annoncer un plan d'urgence de 600 millions d'euros au niveau national.

Le 31 juillet dernier, le secrétaire Général de la Préfecture réunissait autour de lui l'ensemble des acteurs économiques de l'agriculture pour lancer la mise en oeuvre du plan d'urgence de l'élevage annoncé par le gouvernement.

Les 600 millions d'euros n'ont pour effet que celui d'annonce une fois de plus !

En Limousin, l'enveloppe serait d'un peu plus de 3 millions d'euros, ce qui représente 250 € par exploitation agricole ! On est loin du compte au regard de la situation économique des agriculteurs.

Les représentants FDSEA et JA face à ce constat ont refusé de prendre part à la définition des critères d'attribution et aux arbitrages pour distribuer l'enveloppe.

La profession ne cautionnera pas un saupoudrage et des priorités de ciblage dans un contexte où aucune exploitation agricole n'est épargnée.

La mobilisation se poursuit pour des prix, toujours des prix et encore des prix !!

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui