La Creuse Agricole 13 mars 2014 à 08h00 | Par P. Dumont

Entreprise - Les emplois d’avenir en agriculture, un contrat gagnant‑gagnant

Le dispositif Emploi d’avenir vient de souffler sa première bougie dans le milieu agricole. Bien que parfois méconnu par les employeurs de main d’œuvre agricole, certains y trouvent leur compte, employeurs comme salariés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Daniel et Alexandre ne sont pas trop de deux pour s’occuper des 130 mères de l’exploitation.
Daniel et Alexandre ne sont pas trop de deux pour s’occuper des 130 mères de l’exploitation. - © La Creuse agricole et rurale

Fin 2013, Boris Bulan, éleveur en Haute-Vienne est à la recherche d’un salarié. Après avoir déposé une annonce à Pôle Emploi, un jeune candidat se présente. Concours de circonstances, l’éleveur vient de lire un article sur les contrats d’avenir dans la presse. « Personne n’avait pensé à nous proposer ce type de contrat, explique Boris Bulan. Nous avons découvert son existence par hasard ». Un heureux hasard puisqu’après s’être assuré de réunir toutes les conditions nécessaires, il bénéficie d’une aide de l’État à hauteur de 35 % du SMIC brut pour l’embauche du candidat. « Pour nous, le contrat d’avenir est une bonne initiative, ajoute Boris Bulan. Je comptais embaucher un salarié, mais avoir une aide financière est un vrai plus ». Embauché en CDD pour une durée de trois ans, le salarié est suivi par la Mission locale. Le contrat d’avenir s’adressant aux jeunes de 16 à 25 ans1 pas ou peu diplômés, ce sont en effet principalement les missions locales qui repèrent les candidats potentiels. Elles mettent employeurs et jeunes en relation et, si un contrat est conclu, ce sont encore elles qui effectuent le suivi du salarié sur son lieu de travail durant les trois premiers mois. Les agriculteurs employeurs, eux, font l’objet d’un suivi par l’ASP. Ils prennent également à leur charge le financement des formations du jeune salarié.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 7 mars 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2205 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2205 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui