La Creuse Agricole 31 mai 2012 à 10h39 | Par Sophie Giraud

Énergie - Une première centrale domestique en Auvergne

Composée d’une éolienne urbaine, d’un suiveur de soleil et d’une ombrière, l’installation mise en place par la société Enerjit produit de l’électricité pour une auto-consommation. Explications avec le gérant, François Tahon.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © La Creuse agricole et rurale  © La Creuse agricole et rurale

Tout est parti d’un besoin, d’un souhait, celui d’un nombre croissant d’individus cherchant à consommer eux-mêmes l’électricité qu’ils étaient en mesure de produire via des installations que l’on pourrait qualifier d’avenir. L’augmentation croissante du prix de l’électricité constatée ces derniers années, ont rendu l’autoconsommation d’énergie attractive. Alors qu’il y a encore cinq ans, l’investissement dans des panneaux photovoltaïques était envisagé sous l’angle de revente de l’électricité produite à EDF. Aujourd’hui, « il y a de plus en plus d’intérêt à consommer l’électricité que l’on a produite », souligne François Tahon, gérant de la société Enerjit. À Issoire, avec ses collaborateurs, il a souhaité mettre en avant dernièrement, à l’occasion de portes ouvertes, la première centrale domestique d’Auvergne. Derrière cette centrale, aucune infrastructure démesurée, ni de gigantesque usine à kilowatt. Ce que l’entreprise appelle « centrale », est en fait la combinaison de trois unités : une ombrière équipée de panneaux photovoltaïques et permettant de garer une ou deux voitures ; un tracker mobile couvert par des panneaux et se déplaçant pour suivre les rayons du soleil ; et enfin, une éolienne de 15 mètres de haut.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 25 mai 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui