La Creuse Agricole 12 janvier 2012 a 18h19 | Par Cyrielle Delisle

Élevage - Des charges de structures qui pèsent en ovins viande

Améliorer la connaissance des charges de structure en élevage ovins, afin de trouver des marges de manœuvre pour en réduire le poids.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Quelque soit le type de système, les données du réseau national des exploitations ovins viande ont révélé que les charges de structure pèsent en moyenne, plus lourdement que les charges opérationnelles. « En 2009, le coût opérationnel moyen, rapporté au kilogramme de carcasse d’agneau, se situait autour de quatre euros, alors que le coût structurel (hors cotisations sociales, rémunération de la main d’oeuvre familiale et capitaux propres) atteignait cinq euros. Travailler sur la connaissance de ces coûts structurels, peut permettre d’en améliorer la maîtrise, grâce à la mise en évidence d’axes de progrès », note Edmond Tchakérian.

58 % du total des charges
Les charges de structures doivent être étudiées en liaison avec l’ensemble des éléments structurels et économiques de l’exploitation. Elles sont étroitement liées au produit brut de l’exploitation. En moyenne, elles pèsent 58 % du total des charges et 50% du produit brut. Mais une forte variabilité des charges existe. A même niveau de produit, elles peuvent fluctuer de plus de 30000 euros. De leur analyse, il ressort que le poste mécanisation tient la première place de ces charges et ce
quelque soit le type de production (voir tableau) avec une valeur moyenne de 40% du total des charges de structure. Les amortissements représentent 45% du poste mécanisation. «Or ils dépendent de la politique d’investissements de l’exploitation, fondée à la fois sur des motivations technico-économiques et fiscales. Avec un taux de 20 %, le poste autres charges(1) arrive en seconde position. Les frais de gestion et les assurances en constituent près de la moitié » , poursuit Edmond Tchakérian.

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 6 janvier 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2335 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2335 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS