La Creuse Agricole 08 février 2007 à 00h00 | Par A.M.

Elections - La FDSEA et les JA largement majoritaires aux élections à la Chambre d'Agriculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Qui l'eut cru ? Avec 70 % des suffrages dans le premier collège, la liste menée par la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs a largement remporté ces élections 2007 à la Chambre d'Agriculture face au 3 autres listes en lice. Une victoire d'autant plus « méritée »selon le président de la FDSEA, Jean Philippe Viollet, pour qui « en présence de 4 listes en Creuse, nos propositions ont été pleinement appréciées par les agriculteurs » et qui a qualifié ce sacre « d'historique ».

Une forte participation

Avec un taux de participation de 66,34 % contre 63,5 % en 2001 (+ 2,84 %) dans le 1er collège, la Confédération Paysanne s'avère être la grande perdante de ce scrutin en obtenant 14 % des suffrages alors que la Coordination Rurale recueille 8,80 % et le MODEF 7,21 %. Autant dire que la représentativité syndicale (1) creusoise est désormais portée par la FDSEA et les JA qui confortent les positions avec 19 sièges à la Chambre d'Agriculture, la Confédération Paysanne perd 1 place pour ne garder plus qu'un seul siège à la Chambre et la Coordination Rurale prend le siège du MODEF. Le taux de participation progresse également dans les autres collèges. Ainsi dans le collège des anciens exploitants ce taux augmente de 13,16 % pour passer à 47,97 % contre 34,81 % en 2001. Même si la liste de la FDSEA obtient 58,19 % contre 63,07 % en 2001, ce léger recul est avant tout lié à la présence d'une 3ème liste contre 2 seulement au précédent scrutin. Cette 3ème liste déposée par la Confédération Paysanne obtient 18,75 % des suffrages alors que le MODEF obtient 23,07 % des voix contre 36,93 % soit une baisse de 13,86%.

La FDSEA et les JA élus avec 70 % des voix.
La FDSEA et les JA élus avec 70 % des voix. - © D.R.

Aller de l'avant

Nul doute qu'à travers ce vote les agriculteurs creusois ont voulu montrer leur attachement à une agriculture d'entreprise défendue par la FDSEA et les JA, mais aussi « grâce à la défense permanente et quotidienne des agriculteurs creusois » a ajouté le président Jean-Philippe Viollet qui avoue avec satisfaction que « les efforts sont aujourd'hui payants ». Il en est de même pour Olivier Tourand, le président des JA qui estime que la campagne menée à travers les cantons du département ainsi que l'établissement d'un projet « ambitieux, solidaire, cohérent et avec de vraies idées » a porté ses fruits. Maintenant « il reste à aller de l'avant pour mettre en application le programme pour lequel les agriculteurs nous ont fait confiance » ont conclu les 2 présidents.

(1) La règle de représentativité syndicale s'applique pour les listes ayant obtenues plus de 15 % des suffrages et leur donne de ce fait le droit de siéger dans les différentes instances départementales (CDOA, etc).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui