La Creuse Agricole 01 février 2008 a 00h00 | Par W.S.

Editorial - Éditorial de Willem Snakkers

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Willem Snnakers
Willem Snnakers - © D.R.

Amis retraités, permettez-moi de vous présenter mes meilleurs vœux de santé et de satisfaction pour 2008 ainsi qu’à vos proches de la part de la Section des anciens Exploitants. Vous avez le droit de douter de vos représentants, pourtant, sachez que nous avons essayé de nous faire entendre à tous les niveaux pour que nos revendications légitimes soient enfin prises en compte. Début 2007, lors de la campagne pour les élections à la Chambre d’Agriculture, Pascal Ferey, en Creuse et Jean-Michel Lemétayer, en Haute-Vienne, nous promettaient de tout faire pour les petites retraites. Qu’en est-il ?...

A l’Assemblée Générale de la Section des Anciens à Paris en mars dernier, nos représentants nationaux nous ont fait part des difficultés à être écoutés par les pouvoirs publics ainsi que par la FNSEA.

Au niveau de la région Massif Central, nous devrons nous revoir au mois de février. Là, les choses ont l’air d’avancer avec un peu plus de compréhension et plus de points d’accord entre certains départements. Sur les rencontres avec les Parlementaires, c’est toujours la même chose : difficulté avec la majorité gouvernementale pour avoir des rendez-vous. Si vraiment, M. Auclair ne veut et ne peut rien faire, pourquoi être député de la majorité ? Comment ose t-il donner un bilan positif alors que depuis plus de 5 ans, nos retraites régressent ?

Comment peut-il se dire être un député de la ruralité et des paysans, rien dans ses interventions ne prouve qu’il défende vraiment les agriculteurs et surtout les retraités agricoles. Il dit qu’il n’y a plus d’argent, cela dépend pour qui… Nous avons accepté de cotiser le même nombre d’années que le régime général. En contrepartie, nous devions être à 75 % du SMIC. Nous en sommes loin. Nous ne voyons pas d’inconvénient à ce qu’il n’y ait plus de régimes spéciaux mais alors, il faut tous les supprimer y compris ceux des Parlementaires, de la SNCF, des banques, de la RATP, des gens du spectacle… car ceux-ci n’ont pas à cotiser 41 années pour avoir des retraites défiant toute concurrence. Les deux derniers Présidents de la République ont annoncé 85 % du SMIC. M. Sarkozy, avait promis une majoration de 25 % du minimum vieillesse ainsi que des petites retraites, nous attendons toujours… M. Vergnier ainsi que nos deux Sénateurs reconnaissent que nos retraites sont trop faibles et que les gouvernements depuis 2002 n’ont pas fait grand-chose.

Au 1er janvier, les retraites ont été revalorisées de 1,1 % alors que le coût de la vie a pris 2,6 %. Avec nos petites retraites, c’est le calvaire pour survivre. Nous nous acheminons vers une manifestation des retraités dans les prochaines semaines, alors j’espère que la mobilisation sera au rendez-vous.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2351 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2351 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous