La Creuse Agricole 06 avril 2007 a 00h00 | Par Jean Philippe Viollet

Editorial de Jean Philippe Viollet - Abattoir de Guéret : " Pour solde de tout compte "

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Sur ce point, permettez-moi calmement mais fermement quelques remarques légitimes. Le syndicalisme FDSEA et JA et la Chambre d’agriculture ont toujours suivi avec une extrême vigilance l’évolution de ce dossier et ce depuis plusieurs années. Sur ce dossier nous pouvons et nous devons saluer les élus politiques : Messieurs Vergnier, Auclair, Lejeune et au plus haut niveau, le Préfet de la Creuse qui a été exemplaire, sans oublier le personnel de l’abattoir qui a été digne et responsable. Pour le reste, ceci étant dit ? un certain nombre de dysfonctionnements dans la filière pourrissent ce dossier qui avait tout pour réussir. La filière viande limousine n’a pas su ou voulu le faire aboutir, nous disant même à une époque, « laisser faire les professionnels de la viande et vous, le syndicalisme ou la chambre d’agriculture, vous n’avez pas la connaissance suffisante pour parler de ce dossier ». Ayant suivi personnellement l’ensemble des réunions liées à ce sujet, permettez-moi officiellement d’en tirer à mon niveau les conclusions suivantes : Suite à une position de la filière viande creusoise, Suite aux résultats que cela induit Suite aux nombreux appels et témoignages de producteurs de viande bovine condamnant la fermeture de cet abattoir viable et aux normes, Nous proposons aux organisations de producteurs commerciales ou non commerciales de penser aux agriculteurs en premier et de tout mettre en œuvre pour que soient maintenues ou améliorées toutes les filières animales existantes en Creuse. Il ne faudrait pas que cet échec les entraîne dans le sillage de l’abattoir de Guéret avec le risque de leur disparition en tant qu’outil de commercialisation au profit d’organisations de producteurs d’autres régions où la filière plus unie est forte. Pour notre part, nous ne souhaitons pas polémiquer de façon politicienne ou de tout autre façon. Mais si nous sommes attaqués, nous rapporterons un certain nombre d’éléments qui pourraient faire baisser le nez à certains qui, au sein de la filière, n’ont pas toujours été à la hauteur de leur tâche et ce depuis longtemps.

Respectueusement

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2358 | décembre 2021

Dernier numéro
N° 2358 | décembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS