La Creuse Agricole 12 juillet 2010 a 11h53 | Par P. Dumont

Economie - L’Insee confirme l’impact de la crise sur l’agriculture régionale

Alors que débute l'été 2010, le recul est désormais assez important pour pouvoir dresser le bilan de l'année 2009.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Contexte économique, marché du travail, logement, transports, agriculture, tous les secteurs économiques ont été passés au crible par l'Institut nationale de la statistique et des études économiques (Insee), dans un dossier de près de 40 pages. Dans celles-ci, plusieurs sont consacrées à l'agriculture et viennent confirmer, si besoin était, l'impact de la crise en Limousin.

 

Le revenu des agriculteurs, très inférieur à la moyenne nationale malgré la baisse des charges d'approvisionnement arrive en tête des constatations de l'Insee. Le marché de la viande bovine, peu porteur, souffre notamment d'une consommation en retrait au niveau des gros bovins alors que l'offre est abondante. De son côté, le marché du veau semble retrouver une stabilité relative et le marché du broutard bien que peu dynamique s'est « stabilisé à un niveau proche d'une année normale ». Les ventes ont cependant faiblies en fin d'année avec une interrogation sur l'incidence de la Fièvre catarrhale ovine sur les naissances. Enfin, la production ovine poursuit son recul avec en parallèle une hausse des importations de 5 %. L'Insee constate également un impact fort de la crise sur le secteur laitier limousin avec une production chutant de 5 %. L'arboriculture, souffrant d'une très forte concurrence nationale et internationale est dans une position très délicate. Face à ces constats, les premiers effets du Plan de soutien exceptionnel à l'agriculture et du Bilan de santé de la PAC devraient prochainement se faire sentir.

 

L'Insee profite également de son dossier pour annoncer le prochain recensement agricole prévu pour fin 2010, début 2011 par le ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche. Au rang des nouveautés, des questions en lien avec l'environnement, l'énergie et la diversification devraient apparaître. En Limousin, 17 000 exploitations devraient être sondées pour des premiers résultats au cours du second semestre 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS