La Creuse Agricole 07 octobre 2009 a 14h14 | Par S. Sudour

Eau - Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Des réunions de formation de terrain sur le thème : « L’eau : aménager et préserver les milieux aquatiques » ont été organisées un peu partout en Creuse.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Quatre réunions sur le terrain ont eu lieu sur des thèmes variés tel que le curage des ruisseaux et des rigoles, le drainage, l’abreuvement des animaux, l’entretien des zones humides, etc.
Quatre réunions sur le terrain ont eu lieu sur des thèmes variés tel que le curage des ruisseaux et des rigoles, le drainage, l’abreuvement des animaux, l’entretien des zones humides, etc. - © D.R.

Est-ce un ruisseau ? Un cours d'eau ? Comment entretenir mon ruisseau, réaliser un point d’eau ? Quelles démarches administratives dois-je faire pour réaliser mes travaux ? Voici toutes les questions posées à l’ONEMA et à la police de l’eau de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt.

Sous l'impulsion de Joël Bialoux, responsable environnement à la Chambre d’Agriculture de la Creuse, des réunions de formations de terrain sur le thème : « L’eau : aménager et préserver les milieux aquatiques » ont été organisées un peu partout en Creuse. En préambule, celui-ci a tenu à rappeler que « le travail sur l’eau est une demande sociétale ». Et d'ajouter « qu’en Creuse, nous avons de l’eau propre qui coule en quantité suffisante mais que cela ne nous empêche pas de voir l’avenir ».

En effet, quatre réunions sur le terrain ont eu lieu sur des thèmes variés tel que le curage des ruisseaux et des rigoles, le drainage, l’abreuvement des animaux, l’entretien des zones humides, etc. Afin de répondre aux questions des agriculteurs, Sylvie Desrier, responsable de la police de l’eau à la direction départementale de l’agriculture et de la forêt et Laurent Dubois, chargé de mission à l’office national des eaux et milieux aquatiques, intervenaient. Ces journées de formation se voulaient être des moments d’échanges entre les agriculteurs et l’administration. Elles permettent « de faire prendre conscience aux agriculteurs qu’avec un minimum de choses, on peut faire le bien de tous », indique Joël Bialoux. « Sur des cas concrets, on peut trouver un équilibre entre l’aspect l’économique et environnemental et éviter des procès dans la majeure partie des cas ». Face au vif succès rencontré, ces formations seront de nouveau proposées aux agriculteurs.

Si vous avez des questions sur ce dossier, vous pouvez contacter le service Environnement à la Chambre d’Agriculture - Guy Labaye, responsable de la formation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2336 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2336 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous