La Creuse Agricole 24 mars 2010 à 09h28 | Par A.M.

DPU : La FNSEA demande au ministère de revoir sa copie

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Alors que la mise en place du nouveau bilan de santé de la PAC s'accompagne de nouveaux dispositifs d'attribution de DPU, notamment à destination des investisseurs, la FNSEA, dans un courrier adressé au ministre de l'agriculture le 15 mars, a demandé un abaissement des conditions d'accès à ce programme. En effet, pour pouvoir y émarger, les agriculteurs doivent avoir réalisé des investissements après le 16 mai 2008 ayant conduit à une augmentation de cheptel de 15 % en UGB ou en animal ou en hectares et de 5 UGB ou 5 animaux ou 5 hectares.

 

« Ces seuils exigés pour l'accès à la réserve sont très élevés. S'ils étaient maintenus en l'état, ils auraient pour effet d'éliminer beaucoup d'exploitants qui ont développé leurs structures foncières dans le respect des orientations des schémas départementaux des structures.

 

Il convient de ne pas ajouter à la crise économique subie par de nombreux agriculteurs, des difficultés, pour ces derniers, d'accéder à ces programmes réserve nationale dont les modalités d'éligibilité dépendent de règles franco-françaises. La FNSEA vous demande, en conséquence, de diminuer de façon substantielle les seuils d'accès aux programmes spécifiques investissements », indique dans ce courrier, Jean-Michel Lemétayer, le président de la FNSEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui