La Creuse Agricole 09 juillet 2021 a 07h00 | Par Marie Francillout

Des retrouvailles attendues

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © JG

Ce vendredi 2 juillet a eu lieu l'assemblée générale des anciens exploitants de la FDSEA de la Creuse à la salle polyvalente de Bénévent-l'Abbaye.
La séance a rassemblé une soixantaine de personnes, toutes venues pour échanger sur les actualités et toutes avec la même envie : pouvoir enfin se retrouver après de longs mois difficiles à cause de la crise sanitaire.
L'assemblée a compté sur la participation de plusieurs intervenants extérieurs.
Le député Jean-Baptiste Moreau, honorant l'assemblée de sa présence, a parlé de la revalorisation des retraites à partir du 1er novembre 2021. Les retraites agricoles les plus faibles seront revalorisées de 75 % à 85 % du SMIC net agricole, soit 1 035 EUR par mois. Il a également évoqué la revalorisation de 100 euros en moyenne des plus petites retraites agricoles : celles des conjoints collaborateurs et des aides familiaux dès le 1er janvier 2022. Ce sont 227 000 agriculteurs dont 67 % de femmes qui devraient bénéficier de cette hausse.
Le député a également abordé la loi « Grand âge et autonomie » qui permettrait aux familles qui n'ont pas les moyens en termes de budget, d'être aidées pour financer les maisons de retraites de leurs aînés.
Le président Gérard Laverdan a pointé du doigt le fait que depuis 18 ans, la FDSEA souhaitait revaloriser les retraites et qu'aujourd'hui l'inflation a déjà absorbé les 100 euros d'augmentation.
Le combat n'étant pas terminé, il désire se battre également pour une augmentation du revenu fiscal de référence.
Les anciens exploitants ont pu aussi profiter de l'intervention du conseiller départemental de Le Grand-Bourg, M. Bertrand Labar, qui a expliqué le fonctionnement du Service Départemental d'Intervention et de Secours, SDIS, dont il est président.
750 volontaires, 50 professionnels et 50 personnes en charge de l'administratif composent le SDIS de la Creuse. Les interventions du Service Départemental d'Intervention et de Secours concernent 80 % du service à la personne.
C'est une augmentation de 30 % d'interventions en 10 ans, celles-ci concernant souvent le relèvement de personne. Une convention avec le Service de Remplacement a été mis en place afin d'aider les agriculteurs à suivre des formations pour devenir sapeur-pompier volontaire. Afin d'être rapidement mobilisée pour des missions de sauvetage et de secours d'urgence, la Creuse souhaite s'équiper d'un hélicoptère afin d'atterrir partout où l'espace le permet.
Le président Gérard Laverdan a clôturé le débat en indiquant que si la section des anciens se portait bien, elle voudrait cependant toucher un peu plus les nouveaux retraités. Aujourd'hui elle compte 278 adhérents qui vont bientôt pouvoir s'inscrire au voyage en Camargue qui aura lieu du 19 au 24 septembre.
Ensuite, les anciens agriculteurs et agricultrices se sont réunis pour un déjeuner convivial. Et la journée s'est terminée avec une visite au choix de chacun. Les uns ont pu partir à la découverte du patrimoine creusois au Scénovision à Bénévent-l'Abbaye et d'autres ont pu découvrir un foisonnement de plantes sauvages au jardin de la Sagne à Aulon.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS