La Creuse Agricole 27 novembre 2018 à 08h00 | Par CDA23

Dernière session de mandature pour la Chambre d’Agriculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CDA 23

C’est avec la participation de Magali Debatte, préfète de la Creuse, que la session de la Chambre d’Agriculture s’est déroulée, le mardi 20 novembre 2018, à la Maison de l’Économie à Guéret.
Pascal Lerousseau, qui assure la présidence de l’institution depuis la démission de Jean-Philippe Viollet, fin 2016, suite à son départ en retraite, a rappelé que cette Session était la dernière de l’année mais aussi la dernière avant les prochaines élections des Chambres d’Agriculture.
Pascal Lerousseau a profité de l’occasion pour remercier les élus qui l’ont accompagné durant ses deux années de présidence ainsi que les services de l’État et les salariés de l’Institution. Il a rappelé que les dernières élections Chambre ont permis d’élire l’équipe en place avec 70 % des voix et que ce score est le gage d’une réelle représentativité du monde agricole. Il espère que la prochaine équipe sera élue avec un même plébiscite.

Rendez-vous au ministère
Le président Lerousseau a annoncé qu’il ne pourrait assurer la totalité du déroulé de la Session du fait qu’il devait être reçu, ce même jour, au ministère de l’Agriculture afin d’évoquer les dossiers tendus de l’actualité agricole.
« Ce rendez-vous portera sur 3 points principaux, a-t-il expliqué, le dossier de la sécheresse, afin de s’assurer de la reconnaissance du département en calamités agricoles et ainsi permettre une indemnisation des agriculteurs Creusois qui ont subi de lourdes pertes en matière de fourrages cet été. L’inefficacité factuelle des États Généraux de l’Alimentation à réguler le marché et à assurer des prix rémunérateurs aux agriculteurs et enfin l’impact du prix des carburants, et de la hausse des charges en général, sur les trésoreries des exploitations déjà bien mises à mal. »
Il espère toutefois que d’autres sujets tout aussi problématiques (retraites agricoles, paiement des aides,…) pourront également être évoqués.
Profitant de la présence de Madame la Préfète à la Session, Pascal Lerousseau a prévenu celle-ci de la détermination des agriculteurs à faire entendre leurs revendications, « coûte que coûte », auprès du Gouvernement. Preuve en est leur adhésion ces derniers jours au mouvement des gilets jaunes. Il explique que, si le Gouvernement s’entête et ne leur apporte pas très vite des réponses concrètes, les syndicats auront du mal à contenir leurs troupes !

Un SAGE pour la Creuse ?
Magali Debatte, a déclaré avoir entendu les agriculteurs et a assuré qu’elle était à leur côté dans les difficultés qu’ils rencontrent.
Elle a rappelé son engagement à défendre la profession face, notamment aux « anti-tout » et a affirmé qu’elle avait apporté tout son soutien pour que les conditions d’éligibilité au dossier calamités sécheresse soient revues et que le département de la Creuse puisse être reconnu. Toutefois, elle a rappelé la nécessité de travailler sur l’anticipation de ces sécheresses qui deviennent récurrentes en trouvant des solutions à mettre en œuvre. Elle réaffirme à ce sujet qu’elle est favorable à l’étude de la proposition de la profession sur les possibilités de stockage de l’eau lorsque celle-ci tombe en abondance en hiver.
Magali Debatte a également informé l’assemblée que, suite au séminaire sur les usages de l’eau qu’elle avait organisé en Creuse dernièrement, elle avait déposé une demande au ministère de la Transition écologique et solidaire afin que ce soit elle, en qualité de Préfet de département, qui soit nommée Préfet coordonnateur du futur Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux – SAGE – du bassin versant de la Creuse (actuellement en cours d’élaboration).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2213 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2213 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui