La Creuse Agricole 09 septembre 2009 à 15h59 | Par Vincent Drevet - Coop de France Limousin

Déchets - Produits phytosanitaires : les gérer au mieux reste une priorité

Les stocker trop longtemps sur l’exploitation est dangereux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour participer à la collecte, il faut s’inscrire auprès de son distributeur partenaire.
Pour participer à la collecte, il faut s’inscrire auprès de son distributeur partenaire. - © D.R.

Vous avez sur l'exploitation agricole des produits phytos que vous n'utiliserez plus. Qu'il s'agisse de vieux produits, de produits interdits, de produits homologués pour des cultures qui ne seront plus réalisées sur l'exploitation, de produits gelés ou dégradés… Le résultat est le même : ces produits sont stockés dans la ferme, souvent sur de longues périodes, parfois dans des endroits qui ne sont pas adaptés. Cela multiplie les risques d'accidents (fuites, déversements, utilisation inappropriée) avec des conséquences possibles sur la santé des personnes présentes sur le site ou sur l'environnement.

De plus, la présence de produits interdits peut être sanctionnée lourdement lors d'un contrôle par les services de la DRAF et certains cahiers des charges de production ont des exigences sur ce sujet. Pour toutes ces raisons, la gestion des produits phytos non utilisables doit être regardée de près.

Solutions classiques... fastidieuses

La collecte est la meilleure solution pour faire éliminer ses vieux produits phytos. Lorsque des produits phytos non utilisables doivent être éliminés, les solutions classiques sont souvent fastidieuses, peu pratiques et très coûteuses (près de 5 euros le kg…). C'est pourquoi plusieurs coopératives et négoces du Limousin se mobilisent afin de proposer une solution locale et plus accessible. Une collecte sera organisée prochainement avec plusieurs points de collecte sur le département (sites de coopératives et de négoces). Les conditions d'apport seront privilégiées :
- forfait de 10 euros par apport
- aucun coût supplémentaire pour les apports de produits portant le pictogramme Adivalor
- 2 euros HT par kg facturés pour les produits ne portant pas le pictogramme Adivalor.

Pour participer à la collecte, il faut s’inscrire auprès de son distributeur partenaire. Les nombreux distributeurs (coopératives et négociants) partenaires de l'opération dans le département disposent de formulaires vous permettant de vous inscrire. N'hésitez pas à les contacter pour vous inscrire et profitez-en pour faire le point sur les produits à faire éliminer sur votre exploitation.

Attention la période de pré-inscription va bientôt s'achever alors faites la démarche au plus vite !

Une fois inscrit, la date de la collecte et le site de collecte où se rendre vous seront personnellement communiqués.

Pour tout renseignement sur ces opérations, vous pouvez contacter votre distributeur partenaire de l'opération.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui