La Creuse Agricole 04 juillet 2021 a 07h00 | Par MSA du Limousin

Cyber harcèlement : sensibilisation au lycée agricole d’Ahun

Snapchat, Instagram, Tik Tok, Facebook, Messenger ou encore WhatsApp : des réseaux sociaux de plus en plus utilisés dès l’âge de 13 ans qui exposent des enfants au harcèlement dès leur plus jeune âge.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © MSA du Limousin

Mercredi 9 juin 2021, une action de prévention a été menée au sein du lycée professionnel d’Ahun sur les dangers des réseaux sociaux et notamment sur le cyber harcèlement. L’Adjudant référent sûreté du groupement de gendarmerie de la Creuse et le Commandant de la brigade de gendarmerie d’Ahun en partenariat avec la MSA du Limousin ont animé un atelier d’échanges auprès des élèves de 4e préparatoire professionnelle.

Le cyber harcèlement : c’est quoi ?
Le cyber harcèlement se définit comme un acte agressif et intentionnel perpétré par un individu ou groupe d’individus à l’encontre d’une personne qui ne peut se défendre seule.
Il se pratique via les téléphones portables, les chats en ligne, les réseaux sociaux, en partageant des photos sans l’accord de son propriétaire.

Comment s’en prémunir ?
De nombreux utilisateurs des réseaux sociaux n’ont aucune sécurité sur leur compte et il est alors facile de les pirater : paramétrer son profil est donc une règle essentielle, de même que créer plusieurs adresses mail.

Comment se défendre ?
Une règle d’or : ne jamais répondre à la provocation.
Le jeune victime de harcèlement ne peut pas se défendre seul, il doit pouvoir en parler à un adulte, un parent, un gendarme et aussi à l’infirmière de son établissement scolaire qui sauront parfaitement l’épauler…
Il est capital de conserver toutes les preuves d’attaques (captures d’écran, différents messages…) et de les communiquer au réseau social utilisé.
Il ne faut rien négliger, car malheureusement, aucun signe n’est anodin.

Les échanges riches entre tous les participants
Les représentants des forces de l’ordre, l’infirmière de l’établissement, les enseignants, la professeure principale et les élèves, ont permis de conclure cet après-midi sur une prise de conscience des dangers des réseaux sociaux et des conséquences du cyber harcèlement.
Il est d’ores et déjà acté que cette action sera reconduite à la rentrée scolaire pour tous les nouveaux arrivants au lycée d’Ahun.

Quelques chiffres

- 18 % c’est le nombre de collégiens qui déclaraient avoir été humiliés via internet ou leur téléphone portable.
- 700 000 élèves sont harcelés (12 % en primaire, 10 % au collège 4 % au lycée).
- 55 % sont victimes de cyber violence.
- 1 adolescent sur 10 a pensé au suicide.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS