La Creuse Agricole 15 mars 2007 a 00h00 | Par M.B.

CUMA - Une exploitation sur deux est en CUMA

La maîtrise des charges d’exploitation et notamment des charges de mécanisation est toujours une nécessité pour faire face aux évolutions du métier d’agriculteur. Les CUMA sont un moyen d’y parvenir.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Lors de l'Assemblée Générale
Lors de l'Assemblée Générale - © D.R.
Le 2 mars dernier la FDCUMA a tenu son Assemblée Générale au Lycée Agricole d’Ahun, l’occasion de revenir sur le bilan de l’activité 2006. Depuis quelques années, le nombre de CUMA se stabilise et atteint aujourd’hui 125. La baisse des actifs agricoles et la fusion d’anciennes CUMA tirent le chiffre vers la baisse tout en conservant quand même une bonne couverture du territoire départemental. Avec 2600 adhérents, une exploitation sur deux est en CUMA. Les activités « fourrages » touchent les 3/4 des CUMA, il s’agit donc de leur premier pôle d’activité. Les travaux d’aménagement des exploitations arrivent ensuite. La manutention et le transport connaissent la plus forte progression. En 2006, les CUMA ont investi pour 2,3 millions d’euro. Les prêts moyens termes spéciaux (MTS) demeurent la première source de financement des investissements soit 45 % du total, même si ce chiffre baisse un peu chaque année. Quant aux subventions, elles représentent 19 % du financement avec d’importantes variations d’une catégorie de matériel à l’autre. Les CUMA sont donc un moyen de maîtriser des charges d’exploitation et notamment des charges de mécanisation. Toutefois, il appartient à chaque groupe de maîtriser ses pratiques et son fonctionnement, d’échanger sur les projets individuels afin d’anticiper, de faire appel à de la main d’œuvre avec un salarié qui sera le lien indispensable entre l’adhérent et le matériel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2352 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2352 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous