La Creuse Agricole 03 avril 2008 à 00h00 | Par CUMA

CUMA - Assemblée générale des CUMA

125 CUMA, harmonieusement réparties sur le territoire creusois, avec deux agriculteurs sur trois adhérents à une ou plusieurs coopératives.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de l'assemblée générale
Lors de l'assemblée générale - © D.R.

De nombreux matériels acquis pour des montants d’investissements allant de 2,5 à 3 millions d’euros en fonction des années. Les CUMA sont depuis longtemps ancrées en Creuse mais c’est depuis le début des années 80 qu’elles ont véritablement pris une importance pour l’agriculture Creusoise (avec l’avènement des activités ensilage). L’emploi, l’environnement (récupération des déchets, dispositif d’épandage) l’accompagnement des nouvelles techniques (semis simplifié, bois déchiqueté…) de production ont été portés par les CUMA depuis 30 ans.

Les CUMA sont les meilleurs vecteurs de l’innovation et les partenaires, concessionnaires et constructeurs de matériels, leur accordent une place de choix lors de journées techniques ou expositions. Incontournables, les CUMA le sont également puisqu’elles permettent selon les cas (mais dans une aire géographique limitée à des jeunes agriculteurs) de s’exonérer de l’achat de matériel trop onéreux. Les CUMA permettent aussi l’intervention de ces mêmes jeunes dans des groupes d’entraide et sécurisent le parcours professionnel des nouveaux installés. Les CUMA sont de formidables outils de solidarité, d’entraide mais surtout des outils économiques au service de la réduction des charges des agriculteurs. Leur chiffre d’affaires annuel, plus de 3 millions d’euros, représente bien cet enjeu au service des agriculteurs.

Pourtant depuis de long mois, les CUMA éprouvent beaucoup de difficultés pour financer leurs investissements qui relèvent de 2 dossiers majeurs :

- les prêts à moyen terme spéciaux avec l’introduction d’une liste de matériels éligibles réduite, une diminution de la quotité et une forte réduction des enveloppes.

- les aides aux investissements qui proviennent des collectivités et de l’Europe. Là les matériels d’occasions sont exclus du dispositif, choix particulièrement pénalisant pour les exploitations d’élevage qui ne disposent pas de volume de travail suffisant permettant l’amortissement de matériel neuf. Enfin nous regrettons que les modalités pratiques d’accès aux aides européennes ne soient pas à ce jour clairement définies pour un programme 2007-2013.

Président de la FD CUMA : Thierry Chazette Trésorière de la FD CUMA : Pascale Durduraud DDAF : Pierre Alvernhe Conseil Général : Jacky Guillon

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui