La Creuse Agricole 16 avril 2009 a 11h33 | Par Crédit Agricole

Crédit Agricole Centre France - Une fréquentation en hausse

Depuis début mars et jusqu’à fin avril, les Assemblées Générales de Caisses locales du Crédit Agricole Centre France se tiennent sur l’ensemble de son territoire : l’Allier, le Cantal, la Corrèze, la Creuse et le Puy-de-Dôme.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une forte fréquentation.
Une forte fréquentation. - © D.R.

Ami-parcours, le constat est sans appel : plus 12 % de fréquentation de sociétaires et clients par rapport à la même époque l’année dernière.

Les Assemblées Générales sont, cette année, l’occasion de préciser la politique menée dans une période particulièrement difficile. Entre autres sujets évoqués, les représentants du Crédit Agricole expliquent la volonté de sensibiliser les clients à la dimension mutualiste du Crédit Agricole Centre France et de leur proposer de devenir sociétaires.

Les hommes et les femmes désireux de conforter cette dimension de banque régionale, mutualiste, proche de ses clients et de ses salariés, sont invités à devenir sociétaires de leur banque par la simple souscription de parts sociales.

Autres sujets d’actualité abor- dés : la mondialisation de la crise financière - dont le mécanisme est expliqué par un film très pédagogique - les modalités du refinancement bancaire et la recapitalisation des banques mises en place par l’Etat. Le discours se veut rassurant. Et pour cause, car dans cet environnement, le Crédit Agricole occupe une position particulièrement solide, aussi bien au niveau national qu’au niveau régional.

Le Crédit Agricole n’a pas modifié sa politique en matière de crédit : il continue de prêter

Parce que le Crédit Agricole Centre France a toujours su préserver ses fonds propres, par une gestion saine, parce qu’il mène une politique transparente, partagée entre élus et salariés, il est aujourd’hui toujours de taille à accompagner au mieux ses clients, sans rien remettre en cause de sa politique.

Le Crédit Agricole Centre France, fortement impliqué dans le développement de la vie locale, continue à recruter dans la région, à investir sur son territoire et bien sûr à prêter ! En conclusion de chaque réunion, les représentants de la Caisse régionale reviennent sur la culture mutualiste, bien ancrée au Crédit Agricole.

Cette culture qui s’avère bien utile en ces temps de crise. Elle se matérialise par exemple par la création à Aurillac, et bientôt à Clermont-Ferrand, de points « Passerelle ». Ces lieux d’accueil et de médiation sont destinés à aider les personnes en difficultés, et proposent également des dispositifs d’aide à la création, à la transmission ou à la reprise d’entreprises artisanales ou commerciales.

Enfin, en sa qualité de banque mutualiste, la banque verte a rappelé l’importance de l’accompagnement et du soutien qu’elle avait apporté aux filières agricoles en crise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2342 | juillet 2021

Dernier numéro
N° 2342 | juillet 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS