La Creuse Agricole 12 février 2011 à 11h23 | Par Actuagri

Coût du travail - Le secteur français des viandes porte plainte contre l’Allemagne

Liées à l’emploi d’une main d’œuvre à très bas salaire par les abattoirs allemands, les distorsions de concurrence sont combattues.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Collectif contre le dumping social en Europe, qui regroupe le secteur français des viandes, a annoncé hier qu’il avait déposé, le 12 janvier dernier, une plainte en manquement d’Etat contre l’Allemagne auprès de la Direction générale Emploi de la Commission européenne, qui vient de l’enregistrer. Motif invoqué : les distorsions de concurrence qu’il subit, liées à l’emploi d’une main d’œuvre à très bas salaire par les abattoirs allemands, originaire à 80 % d’Europe de l’Est. Lancé au Space de Rennes en septembre dernier, ce Collectif est composé notamment des industries des viandes (Sniv-SNCP), de l’Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB), du Comité régional porcin de Bretagne (CRP), de la Fédération nationale porcine (FNP), de Coop de France ou encore des interprofessions porcine (Inaporc) et des viandes (Interbev). Il demande solennellement à rencontrer le Premier ministre « pour lui faire comprendre la gravité d’un problème qui concerne d’autres secteurs économiques ».

 

« Nous sommes Européens, nous sommes pour la concurrence, mais nous disons que l’Allemagne ne respecte pas les règles du jeu en matière de compétition intérieure dans l’Union », a expliqué le 2 février au siège parisien du Sniv-SNCP, son directeur général Pierre Halliez, également président du Collectif. « Ces distorsions menacent des dizaines de milliers d’emplois dans notre secteur à l’amont comme à l’aval », a-t-il poursuivi.

[...]

La suite dans la Creuse agricole en date du vendredi 11 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui