La Creuse Agricole 18 septembre 2010 a 10h02 | Par Actuagri

Coopératives - Philippe Mangin : « Il faut répercuter les hausses de prix aux consommateurs »

Pour donner un peu d'air aux filières animales et de transformation des produits agricoles, Coop de France préconise de répercuter les hausses des prix des grandes cultures à la distribution et aux consommateurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

« Il faut faire passer une hausse des prix agricoles aux distributeurs et les répercuter aux consommateurs », a martelé Philippe Mangin, le président de Coop de France, le 9 septembre à Paris. D'ores et déjà des contacts ont été pris avec la grande distribution pour voir dans quelle mesure celle-ci pourrait faire un geste. Pour lui c'est le seul moyen de sortir de la crise actuelle qui frappe les productions animales, le porc et le bovin en particulier. Pas question de remettre en cause l'augmentation du prix des céréales et des oléagineux qui est « la bienvenue et qui va permettre à de nombreux exploitants de grande culture de rétablir des situations critiques » après l'effondrement des cours de 2009 et début 2010.


[...] La suite de l'article est à lire dans la Creuse agricole et rurale du vendredi 17 septembre 2010.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2351 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2351 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous