La Creuse Agricole 16 juillet 2016 à 08h00 | Par CDA 23

Convention point accueil transmission (PAT)

Une collaboration entre les Chambres d’Agriculture du Limousin et la MSA du Limousin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Tony Cornelissen, chambre d’Agriculture de la Corrèze, Guy Faugeron, MSA du Limousin, Claude Souchaud, chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne, et Sabine Durudaud, chambre d’Agriculture de la Creuse.
De gauche à droite : Tony Cornelissen, chambre d’Agriculture de la Corrèze, Guy Faugeron, MSA du Limousin, Claude Souchaud, chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne, et Sabine Durudaud, chambre d’Agriculture de la Creuse. - © CDA 23

Le maintien d’un tissu agricole actif et le renouvellement des générations font de la transmission des exploitations un enjeu majeur pour les Chambres Départementales d’Agriculture. Cesser son activité est une étape importante et délicate qui marque le début d’un nouveau projet dans la vie d’un chef d’exploitation. Elle s’anticipe, se prépare et peut revêtir plusieurs formes. Chaque parcours est unique et pour qu’une transmission soit réussie, chaque étape nécessite un accompagnement adapté.

Le Point Accueil Transmission (PAT) : un relais pour les cédants
Le PAT constitue la première démarche pour tous les futurs cédants s’interrogeant sur leur cessation d’activité et la transmission de leur exploitation, qu’ils aient ou non un repreneur identifié. Accueillir, écouter, informer, orienter et suivre chaque cédant constituent les principales missions du PAT. Afin d’assurer un soutien de qualité auprès de chaque futur cédant, la Chambre d’Agriculture a établi un partenariat avec la MSA du Limousin.

En Limousin, un service commun qui mise sur le suivi personnalisé et la proximité
En mettant en commun leurs moyens pour conduire l’ensemble des missions du PAT, les deux structures garantissent ainsi une information la plus complète et la plus actualisée à destination de chaque exploitant. Ce dernier est reçu en entretien individuel, gratuitement et sur rendez-vous, par un conseiller de la Chambre d’Agriculture et un conseiller de la MSA. Afin de maintenir un lien de proximité, les deux agents assurent les entretiens dans les antennes de la Chambre d’Agriculture. Ils établissent, selon les besoins du futur cédant, un parcours personnalisé pouvant s’inscrire directement dans la phase de préparation à la retraite ou dans une démarche de reconversion professionnelle. Véritable structure « pivot », le PAT permet de faire un point d'ensemble sur la situation de chaque futur cédant avant de l’orienter vers différents experts sur des questions patrimoniales, fiscales…

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2200 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2200 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui