La Creuse Agricole 10 avril 2019 à 08h00 | Par P. Dumont

Construction bois : des nouveautés

L'interprofession de la Forêt et du Bois en Limousin (BoisLim) a investi le lycée des Métiers du Bâtiment à Felletin le 25 mars pour une journée technique sur les nouveautés de la construction bois. Plus de 70 professionnels et étudiants étaient présents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Boislim

Dans la dernière décennie, la construction bois a gagné du terrain en France. En Nouvelle-Aquitaine, le nombre de maisons individuelles bois a ainsi augmenté de 9 % en 2016 (par rapport à 2014). La région est ainsi la seconde au niveau national derrière Auvergne-Rhône-Alpes en nombre de maisons bois construites. Comme la construction traditionnelle, la construction bois est soumise à la RT 2012. Cette réglementation thermique applicable depuis 2013 a permis de généraliser les bâtiments basse consommation* pour les logements construits depuis cette date. Une nouvelle RT, prévue pour 2020, visera entre autres à généraliser le bâtiment à énergie positive. La performance énergétique de ces bâtiments passera notamment par une meilleure maîtrise de l'enveloppe et de l'étanchéité à l'air. C'est justement pour traiter de la thématique de l'étanchéité et plus largement des nouveautés du DTU 31.2 que BoisLim a organisé une journée technique « Ossature bois & étanchéité à l'air ». Au cours de celle-ci, professionnels du bâtiment et étudiants du lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin ont pu bénéficier de l'éclairage de Guillaume Rousselet de l'Institut Technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement. Chargé de la rédaction du DTU 31.2 révisé qui sortira courant avril, il en a détaillé les principales nouveautés. « L'innovation majeure concerne l'étanchéité à l'air et les performances thermiques, souligne G. Rousselet. Le DTU précisera notamment le niveau d'exigence pour les produits à mettre en oeuvre, qui seront plus drastiques. » Le DTU traitera également de la gestion des transferts de vapeur d'eau ou de l'évolution de la règle de justification du contreventement. « Les industriels du bois ont fait d'énormes efforts de modernisation ces dernières années, explique Guillaume Rousselet. Il était nécessaire de faire évoluer le DTU en rapport. Le futur DTU va faire avancer d'un cran les exigences en matière de construction bois. Chaque décennie apporte des améliorations. La RT 2020 sera pour ainsi dire l'équivalent du A de l'étiquette énergie d'un appareil électrique. »
L'après-midi était consacrée a un atelier pratique pour apprendre à cibler et traiter les points singuliers de l'étanchéité à l'air et au vent. L'atelier était animé par Brice Guilhem de l'entreprise suisse SIGA, fabricant de membranes et adhésifs adaptées aux constructions bois.


* La consommation énergétique globale inférieure à 50 kWh d'énergie par an et par m².

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui