La Creuse Agricole 05 juillet 2010 à 10h27 | Par Gaëtan Coisel

Confort - Le fonctionnement d’une climatisation autorégulée

Les climatisations autorégulées sont capables de maintenir une température chaude ou froide et d’influer sur le débit d’air automatiquement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une console munie d’un écran digital permet d’activer ou non l’autorégulation de la climatisation. On retrouve également les fonctions de recyclage de l’air de l’habitacle ou le désembuage des vitres de la cabine.
Une console munie d’un écran digital permet d’activer ou non l’autorégulation de la climatisation. On retrouve également les fonctions de recyclage de l’air de l’habitacle ou le désembuage des vitres de la cabine. - © D.R.

La climatisation équipe la plupart des automoteurs agricoles. Pour faciliter le réglage de la température, les systèmes à régulation automatique, souvent en option, permettent un réglage précis de la température. Reste encore à choisir la bonne température. Certains estiment qu’il faut la paramétrer de façon à obtenir une température intérieure d’environ 20-22 °C. D’autres avancent qu’il faut maintenir un écart constant de 10 °C par rapport à la température extérieure pour éviter tous rhumes, maux de tête et autres irritations de la gorge. Il est important de souligner qu’une température demandée n’est « pas toujours respectée » dans le cas de gros écarts entre l’extérieur et l’habitacle. Cependant, l’hygrométrie intérieure de l’habitacle étant diminuée, l’utilisateur ne ressent pas la chaleur.

 

Deux circuits combinés

Une climatisation autorégulée à pour but d’asservir une température souhaitée par l’utilisateur en faisant varier de l’air froid et dans certains cas de l’air chaud. C’est à partir de la console d’affichage située en cabine que l’utilisateur peut régler les différents paramètres de sa climatisation. Différentes sondes thermiques, disposées à plusieurs endroits dans la cabine, informent en continu le calculateur des différentes températures. Une fois ces informations analysées, le boîtier calculateur agit directement sur les deux circuits de la climatisation : celui de la climatisation à proprement parlé et celui du chauffage. Ces derniers sont complémentaires mais restent totalement indépendants l’un de l’autre. Le circuit de climatisation est composé d’un circuit d’air, associé à un circuit fermé de fluide. Ce fluide frigorigène absorbe de la chaleur en passant de l’état liquide à l’état gazeux et libère de la chaleur en passant de l’état gazeux à l’état liquide. Pour ce faire, le compresseur du circuit de climatisation aspire le gaz réfrigérant qui est en basse pression et basse température. Ce gaz est expulsé à haute pression et à haute température vers le condenseur, plus communément appelé radiateur. Dans ce dernier, le gaz se transforme en liquide : la chaleur est évacuée vers l’extérieur grâce à l’aspiration d’air par les ventilateurs pour le refroidissement des liquides (moteur, huile hydraulique).

 

Le filtre déshydrateur situé juste après le condenseur retient l’humidité et les impuretés.

 

Taux d’hygrométrie réduit

Le réfrigérant traverse ensuite le détendeur situé à l’entrée de l’évaporateur. Il subit alors une réduction de pression et de température. En traversant l’évaporateur, le liquide redevient gaz ; il repart vers le compresseur. L’air soufflé dans l’habitacle par la ventilation réduit sa température et son taux d’hygrométrie en traversant les parois froides de l’évaporateur. Des tuyaux se chargent alors d’évacuer l’eau de condensation vers l’extérieur. Parallèlement à ce circuit, la climatisation automatique accueille le circuit de chauffage. Celui-ci est issu du circuit de refroidissement du moteur. Suivant la température souhaitée dans l’habitacle, le calculateur choisira alors de produire de l’air froid ou de l’air chaud suivant les différentes températures relevées par les capteurs. Seule la fonction de désembuage permet de produire à la fois de l’air chaud et de l’air froid.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui