La Creuse Agricole 21 octobre 2013 à 08h00 | Par Mélodie Comte

Conférence - Le lait à la conquête des marchés internationaux

La production laitière se tourne elle aussi vers l'exportation internationale et plus particulièrement vers l'Asie où l'explosion des classes moyennes engendre de la demande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La course est à la conquête de nouveaux marchés dans le monde laitier. Avec l'arrêt des quotas, chacun se prépare et se positionne sur l'échiquier mondial. En France, le Cniel1 est d'ores et déjà sur la ligne de départ. Depuis plusieurs années, l'interprofession travaille à davantage d'export de produits laitiers français. Aujourd'hui plus de 10 milliards de litres de lait (soit 4/10 litres) sont vendus hors des frontières françaises. Dans un contexte de rude concurrence, les entreprises nationales gagnent donc de beaux marchés.
La poudre de lait, produit phare
Des marchés qui représentent plusieurs milliards de litres. Les clients ? Les pays émergents comme la Chine qui voit sa population atteindre progressivement la classe moyenne. La demande en protéines animales augmente donc plus vite que l'offre. Pour l'heure, les grands groupes chinois de l'agro-alimentaire investissent non pas dans leur pays, mais en France. Ce sont plus de 400 millions d'euros qui ont ainsi été injectés, particulièrement dans la construction de tours de séchage.
La poudre de lait et de lactosérum sont les produits phares à l'international. Facile à transporter et à conserver, ils séduisent de nombreux pays. Mais les quantités demandées sont importantes, et seules les zones compétitives peuvent y répondre. En France, les grands bassins laitiers sont les mieux placés alors que les zones de montagnes, dont les charges de productions sont plus lourdes, ont du mal à intégrer ces marchés.
Le fromage aussi est à l'international
La demande alimentaire croît partout dans le monde. La Russie, le Brésil, les États-Unis et l'Union européenne n'échappent pas au phénomène. Les prévisions annoncent certes une augmentation de la consommation de lait liquide mais aussi de fromages. Là aussi, le produit est facilement transportable et conservable. Les modèles prévisionnels annoncent +37 % en Chine, +25 % aux États-Unis, +24 % au Brésil, +14 % en Russie et +9 % dans l'Union européenne de fromages consommés. Sur ce marché, la France est très bien positionnée de par les volumes produits et leurs qualités. Même si les indications géographiques présentes au sein de l'UE ne sont pas reconnues dans toutes les régions du monde, la France - pays aux 1 000 fromages - compte parmi les leaders dans le domaine de l'exportation de fromages

1. Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2204 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2204 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui