La Creuse Agricole 15 juin 2007 � 00h00 | Par S.Sudour

Conditionnalité - La conditionnalité, un cauchemar pour les agriculteurs…

Les contrôles conditionnalité vont commencer. Aussi, dans le cadre d’une journée d’action nationale, la FDSEA et les JA ont organisé un « contrôle à blanc » sur une exploitation.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
Le vendredi 25 mai dernier, la FDSEA en partenariat avec les JA ont organisé un « contrôle à blanc » avec les agents de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt et de la Direction des Services Vétérinaires sur une exploitation située sur le canton d’Evaux les bains. Monsieur et madame Parrot ont bien voulu se soumettre à ce contrôle à blanc réalisé dans les mêmes conditions qu’un véritable contrôle conditionnalité. Sur une exploitation de 108 hectares sur la commune de St Priest, EARL de Grande Vezelle compte 50 vaches laitières pour un quota de 380 000 litres de lait et un petit troupeau de 15 vaches allaitantes. Après avoir contrôlé les bâtiments sur la luminosité, le taux d’empoussièrement, l’existence d’abreuvoirs en état de fonctionnement en passant par le registre d’élevage avec une vérification des mouvements qu’il y a eu sur l’exploitation (entrée, sortie, naissance…), un contrôle minutieux des ordonnances correspondant aux médicaments et aux traitements effectués sur les animaux a été effectué … Une fois le contrôle terminé les agents de la DDAF et de la DDSV ont présenté le compte rendu du contrôle et expliqué les points contrôlés et la façon dont ils l’ont été.
Philippe Monteil et Olivier Tourrand
Philippe Monteil et Olivier Tourrand - © D.R.
Près d’une centaine d’agriculteurs du canton et des cantons limitrophes avaient fait le déplacement. Lors de cette présentation de nombreuses remarques et questions ont été soulevées par la profession. Philippe Monteil, Président de la FDSEA, a notamment souligné «notre métier, on le fait depuis des générations, que l’on arrête de nous expliquer comment on doit travailler. Nous ne contestons pas le principe des contrôles mais nous refusons leurs exagérations.» La FDSEA et les JA dénoncent vivement le trop grand risque d’être pénalisé pour des « broutilles » ou des oublis sans conséquence. « L’agriculteur n’est jamais sûr d’être conforme à la réglementation. Le manque de lisibilité, la multiplicité des textes, font que personne n’est à l’abri de faire des erreurs ». De plus, « trop de paramètres sont à l’approbation du contrôleur » comme l’a fait remarquer Gérard d’Aubigny, délégué cantonal d’Evaux les Bains. En 2007, la conditionnalité, c’est plus de 150 points de contrôles. C’est le respect d’une trentaine de règlements, décrets, arrêtés, directives européennes, la plupart du temps difficiles à interpréter. La FDSEA et les JA demandent qu’il n’y ait qu’un seul contrôle par an et par exploitation. Le nouveau ministre de l’agriculture doit faire de ce dossier l’une de ses priorités. Face à ce constat, il est urgent que Madame Christine Lagarde, nouvelle ministre de l’agriculture, reprenne le dossier à bras le corps. Les pouvoirs publics vont plus loin que les exigences demandées au niveau européen. La FDSEA et les JA continueront à se battre et à maintenir la pression afin d’obtenir une remise à plat de tous les volets de la conditionnalité dans le cadre d’une vraie concertation avec la profession.

Vos remarques nous intéressent

Si vous avez été récemment contrôlé au niveau de la conditionnalité, du paquet hygiène, surfaces, CTE, CAD, PHAE…, et que ce contrôle s’est bien ou mal passé ou que vous avez des remarques, votre expérience nous intéresse. Vous pouvez contacter à la FDSEA au 05 55 41 71 34 ou au 05 55 41 71 21.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2314 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2314 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS