La Creuse Agricole 05 juillet 2007 a 00h00 | Par A.M.

Conditionnalité - Contrôles conditionnalité : entre inquiétude et révolte

Après avoir réalisé un contrôle à blanc sur le bien être animal, la FDSEA et les JA ont organisé un nouveau contrôle conditionnalité mais cette fois sur le « Paquet hygiène ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une assemblée très attentive.
Une assemblée très attentive. - © D.R.
Pascal Josse, agriculteur en bovin allaitant reproducteur limousin à Saint Agnant de Versillat sur le canton de La Souterraine s'est prêté au jeu en nous accueillant sur son exploitation le jeudi 28 juin dernier. Pour ce deuxième contrôle à blanc c'est le volet « Paquet hygiène » qui était visé. Les grandes lignes du paquet hygiène ont été établies durant les crises sanitaires des années 90 c'est-à-dire avant même que cela s'intitule « paquet hygiène ». Cette réglementation définit les grands principes en matière de sécurité sanitaire des aliments et concerne tous les opérateurs de la chaîne alimentaire (fabricants d'aliments pour animaux, agriculteurs, artisans, industries agro-alimentaires…). Ces règlements sont entrés en application depuis le 1er janvier 2007 au titre de la conditionnalité mais sont en application en France depuis de nombreuses années. Les agents de la Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt et de la Direction des Services Vétérinaires ont contrôlé le registre d'élevage avec l'inventaire des animaux, les passeports, le carnet sanitaire avec les ordonnances correspondantes aux médicaments présents. Sans oublier la pharmacie vétérinaire… . « Le contrôle s'est bien passé mais il fut stressant car on ne sait jamais si on fait bien les choses » souligne Pascal Josse. Après avoir fait le tour de l'exploitation les services de la DDAF et la DSV ont présenté la grille des contrôles en expliquant les choses à faire mais aussi à ne pas faire devant plus de 130 agriculteurs qui avaient fait le déplacement pour cette occasion.
Carole Buis, Directrice de la DSV, au micro.
Carole Buis, Directrice de la DSV, au micro. - © D.R.
Devant cette assemblée et en présence de Joseph Guilbaud, Directeur de la DDAF, et de Carole Buis, Directrice de la DSV, Philippe Monteil a rappelé que ces « contrôles à blanc » réalisés sur le terrain avaient un rôle pédagogique mais que « la profession avait des positions fermes et qu'elle entendait les faire entendre ». Parallèlement, Jean Philippe Viollet, Président de la Chambre d'Agriculture a souligné que « la profession continue à mettre la pression pour que soit maintenu les compensations » et que « l'on aurait jamais dû accepter cela ». Il rajoute qu’ « on a un DDAF qui à la fibre rural mais demain si on a un énarque du 16ème ou de Barbès, qu'en sera-t-il ? ». Les réactions des agriculteurs présents ont été vives car « les réglementations s'entassent sur nos exploitations avec de plus en plus de papiers à remplir alors que les cours de la viande s'effondrent » souligne un agriculteur. Un autre propose à l'administration de faire « comme à l'école » c'est à dire « donner des bons points pour les choses bien faites au lieu de pénaliser systématiquement ». La FDSEA et les JA restent vigilants sur ce sujet avec les contrôles qui commencnt dans les exploitations.

La FDSEA à l’écoute de ses adhérents

Si vous devez être contrôlé et que vous avez des questions le service syndical de la FDSEA est à votre disposition. OU Si vous avez été récemment contrôlé au niveau de la conditionnalité, du paquet hygiène, surfaces, CTE, CAD, PHAE…, et que ce contrôle s'est bien ou mal passé ou que vous avez des remarques, votre expérience nous intéresse. Vous pouvez contacter à la FDSEA au 05 55 41 71 34 ou au 05 55 41 71 21.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2351 | octobre 2021

Dernier numéro
N° 2351 | octobre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous