La Creuse Agricole 15 février 2020 à 07h00 | Par Céline Alanord

Concours général agricole : tout Limousin !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gaec Lebourg (© Céline Alanord) Noumba, au Gaec Lagautrière © Céline Alanord Gaec de Busserette © Céline Alanord Gaec Roux © Céline Alanord Gaec Mahivet-Simmonet © Céline Alanord

Cette année le Salon International de l’Agriculture se tiendra du 22 février au 1er mars, et comme toujours, les éleveurs creusois répondent présents pour le concours général agricole.

La race limousine bien représentée
Le concours des bovins limousins aura lieu le jeudi 27 février à partir de 10 h sur le grand ring. Nemo, un très beau taureau de 1 100 kilos né sur l’exploitation, représentera le Gaec Lebourg installé sur la commune de Maison-Feyne. Némo concourt dans la catégorie des mâles de plus de 19 mois et de moins de 2 ans et 7 mois. Il a été sélectionné à Lubersac le 31 janvier dernier par un comité de sélection. La race limousine sera aussi mise en avant avec la présence au concours de Noumba, génisse pleine de moins de 32 mois née le 15 septembre 2017 sur l’exploitation du Gaec Lagautrière sur la commune de Villard. Cette superbe génisse de 950 kilos doit vêler en octobre prochain. Plusieurs fois primée, Noumba a notamment eu le 1er prix championne jeune femelle au National Limousin à Périgueux et remporté le prix d’honneur junior au comice agricole de Dun-le-Palestel. Son père, Idéfix, a été primé au Salon International de l’Agriculture en 2015 à Paris en recevant le 1er prix. Sa sœur Nova est quant à elle arrivée 2e au National Limousin.

Les ovins sont aussi de la partie
Cette année seul le Gaec de Busserette installé à Boussac-Bourg participera au concours ovin. Monsieur Vangeon, figure bien connue du Salon, présentera un lot en race berrichon du Cher : 4 béliers, deux nés en septembre 2017 et deux nés en septembre 2018 ; ainsi que 3 agnelles nées en septembre 2018. En 2019, le Gaec de la Busserette était revenu de Paris fort d’avoir obtenu deux seconds prix et deux troisièmes prix tous concours confondus. Pour Monsieur Vangeon « être présent et concourir c’est permettre de faire connaître cette race qui est riche tant sur ses qualités bouchères que sur la laine. Nous sommes très souvent sollicités par l’organisme de sélection en berrichon du Cher ».

Les éleveurs ovins en présentation
Figure emblématique des éleveurs ovins présents sur le Salon depuis de nombreuses années, Gilles Roux du Gaec Roux installé à Lussat sera présent à Paris mais seulement en présentation. « Une simple présentation » qui semble liée à la diminution du nombre de cases attribuées à la race cette année.  Trois de ses béliers représenteront la race charmoise. Ils sont âgés de 16 mois pour deux et 14 mois pour le dernier. Pour Gilles Roux « aller au Salon et présenter ses animaux s’inscrit dans une logique de temps et une fierté puisque l’exploitation perdure depuis 4 générations ».
Concernant la race charollaise, elle sera représentée par le Gaec Mathivet-Simmonet installé à Muratet sur la commune de Saint-Médard-la-Rochette. Pour cette présentation, Monsieur Mathivet sera à Paris avec 6 de ses agneaux de 3 mois. En 2015 il avait reçu le 1er prix à la vente aux enchères sur son lot.
Toujours chez les ovins, c’est le Gaec Lerousseau de Gioux qui représentera la race limousine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui