La Creuse Agricole 04 août 2012 à 15h42 | Par P. Dumont

Comprendre - Les entreprises limousines ouvrent leurs portes durant l’été

Lorsque l’on évoque les vacances, les uns pensent vieilles pierres ou encore activités sportives, les autres, serviette de bain et crème solaire. Pourtant, l’été peut être l’occasion de découvrir une autre facette de son lieu de villégiature. Et de se cultiver aussi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les billes en terre reviennent sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir des petits et des grands.
Les billes en terre reviennent sur le devant de la scène pour le plus grand plaisir des petits et des grands. - © La Creuse agricole et rurale

Les visites d’entreprise sont nées en France au milieu des années 90 de la volonté des CCI de promouvoir le territoire et les savoir-faire locaux. En Limousin, elles sont restées quelques années une initiative de la Haute-Vienne avant de s’étendre à toute la région. « À l’heure actuelle, entre 100 et 150 entreprises participent chaque année de juillet à septembre, explique Christine Tixier, chargée de la coordination du projet à la CRCI du Limousin. En 2011, elles ont accueilli plus de 3 700 personnes ». La saison 2012 s’annonce bien. À la mi-juillet, plus de 1 000 visiteurs ont déjà été comptabilisé par les offices de tourisme chargés des réservations. De l’agroalimentaire à la porcelaine en passant le textile ou les biotechnologies, la gamme d’activités des entreprises participantes est très vaste. Le savoir-faire traditionnel du maître liquoriste Denoix, installé depuis 1839 à Brive, côtoie ainsi les nouvelles technologies d’Emix à la Souterraine, fabricant de plaques de silicium destinées aux panneaux photovoltaïques. Les deux entreprises participent à l’opération quasiment depuis ses débuts. « Plus on parle de nous, plus on est content ! témoigne Sylvie Denoix-Vieillefosse. Il est très important pour nous de faire découvrir notre savoir-faire unique. Et cela nous permet de rencontrer de nouveaux clients ». Tous les âges, toutes les origines sociales se retrouvent parmi les visiteurs, qu’ils soient français ou étrangers. « Nous essayons de faire des visites à la fois ludiques, interactives et pédagogiques », explique la responsable. Et les visiteurs, séduits, les encouragent dans cette voie.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 3 août 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui