La Creuse Agricole 31 octobre 2010 à 10h57 | Par Actuagri

Commerce équitable - Le début d’une réflexion sur un autre modèle économique

Le père Francisco Van der Hoff, appelle à « reformuler les présupposés logiques du capitalisme libéral » pour remettre au centre de l’économie l’homme et ses besoins fondamentaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le commerce équitable n’est pas l’unique solution aux problèmes que pose le fonctionnement de l’économie libérale mondialisée. Les parlementaires français en conviennent comme les promoteurs de ce type de relation commerciale. Au cours d’un débat à l’Assemblée nationale consacré à l’aide au développement pour demain, le 13 octobre dernier, le commerce équitable a constitué la base de réflexion. Le label Max Havelaar - et la juste rémunération des caféiculteurs d’Amérique centrale ou des producteurs de quinoa d’Equateur par exemple - occupent aujourd’hui une place reconnue dans les rayons des supermarchés du Nord. Mais les principes du commerce équitable révèlent surtout les déséquilibres de l’économie libérale. Ce type de commerce fait vivre plus de 8 millions de personnes dans le monde, ce qui demeure très modeste. Mais en France par exemple, ils sont plus de 7 millions à acheter « équitable ». Ce commerce entend que les petits producteurs agricoles des pays en développement (PED) soient rémunérés justement pour leur travail au travers d’un prix minimum garanti. Ils s’organisent donc afin de commercialiser leurs produits et réduire au minimum les intermédiaires dans ce seul but. Les règles de ce commerce interdisent toute spéculation sur les produits alimentaires. Enfin, le respect de l’environnement et l’utilisation responsable des ressources naturelles (sol, eau, etc.) fait partie intégrante des statuts du commerce équitable.

[...]

Lire la suite dans la Creuse agricole datée du vendredi 29 octobre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2301 |  0000

Dernier numéro
N° 2301 | 0000

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui