La Creuse Agricole 26 octobre 2010 à 09h33 | Par Marie Charrier-Ennaert

Chronique juridique - L’échange de terres en propriété

Afin d’améliorer les conditions d’exploitation, et donc de regrouper les surfaces exploitées par un même agriculteur, il est possible de procéder à des échanges de terres en propriété.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cette opération d’échange amiable peut, comme son nom l’indique, intervenir à tout moment entre deux ou plusieurs propriétaires d’immeubles ruraux, indépendamment de toute procédure d’aménagement foncier. Pour que cette opération d’échange puisse bénéficier des avantages fiscaux et financiers prévus par la loi, plusieurs conditions doivent être respectées : les immeubles échangés doivent être des immeubles ruraux, c’est-à-dire affectés à une exploitation agricole ou une production forestière.

[...] Lire la suite dans la Creuse agricole en date du vendredi 22 octobre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui