La Creuse Agricole 14 octobre 2009 a 10h37 | Par Chambre d'agriculture de la Creuse

Chambre d’agriculture - Un premier bilan et des questions

Afin de faire le point sur la première phase du programme Herbe et fourrages en Limousin, tous les acteurs et partenaires ont été conviés à Bourganeuf.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pascal Devars (à gauche), conseiller à la chambre d'agriculture de la Creuse et Daniel Tixier, agriculteur, dont la ferme fait partie du réseau de ferme pilote du PSHF. (© D.R.)

Trois ans déjà que les partenaires du programme Herbe et fourrages (PSHF) travaillent sur les problématiques de gestion de l'herbe et d'autonomie fourragère des exploitations agricoles.

Les épisodes climatiques des années 2003, 2005 et 2006 ont contribué à la prise de conscience qu’une gestion durable et économe de l'herbe permettrait aux exploitations d'élevage une meilleure compétitivité.

Un réseau régional de 29 fermes pilotes est au cœur de ce programme de transfert, cofinancé par le conseil régional du Limousin et l'Europe. Ce réseau d'exploitations pilotes fonctionne sur le principe d'un tandem « agriculteur-conseiller » et constitue un terrain d'échanges d'expérience, de vulgarisation et de mise en pratique de conseils et d'outils. D'autres travaux ont également été mis en œuvre telle qu'une étude sociologique, une prospective sur les changements climatiques à venir et leurs conséquences sur nos systèmes de production. Des outils visant à optimiser la gestion de l'herbe ont été mis en place (à titre d'exemples, citons l'avertissement hebdomadaire diffusé à l'échelle régionale de mars à juin).

Cette journée du 30 septembre à Bourganeuf s'est déroulée en deux temps. Le matin, cela s’est passé en salle, avec une présentation de la synthèse des travaux réalisés en 2006 à 2007. L'après-midi, les participants ont pris la direction de l'exploitation de Daniel Tixier, pour trois ateliers thématiques : des outils pour optimiser la gestion de l'herbe ; les légumineuses ; l'abreuvement au champ.

Le matin, la présentation du bilan des travaux réalisés sur les fermes-pilotes par Guillaume Gauthier, stagiaire de la chambre régionale d’agriculture du Limousin, a suscité de nombreuses questions : comment aller plus loin dans une approche plus globale de l'exploitation, en n'oubliant pas que si l'on produit de l'herbe, c'est pour nourrir des animaux et « faire de la viande » ? Comment diffuser l'information auprès du plus grand nombre d'éleveurs ?

Dans un contexte de difficultés économiques, les participants ont bien entendu évoqué les charges de production y compris celles de mécanisation.

La première phase du programme Herbe et fourrages touche à sa fin, et la communication sur les travaux, les études et l'ensemble des documents ont été abordés également.

Il faut, aujourd'hui, amplifier la communication sur l'ensemble du programme, a expliqué Arnaud Aujay, responsable professionnel de la chambre régionale d’agriculture. La formation est l'un des vecteurs de diffusion à valoriser. Des formations sont déjà organisées dans chacun des trois départements. Une offre de formation concertée visant à capitaliser sur nos expériences sera proposée.

Arnaud Aujay a conclu la matinée en invitant l'ensemble des personnes présentes à se rendre sur la ferme pilote de Daniel Tixier l'après-midi.

Avec l'appui de Pascal Devars, conseiller de la chambre d'agriculture de Creuse qui a suivi cette exploitation depuis 3 ans, Daniel Tixier a présenté la problématique initiale de son exploitation, les solutions mises en œuvre et les bénéfices qui en résultent aujourd'hui. Grâce à la redéfinition de ses lots, au découpage de ses parcelles, à la maîtrise du déprimage et du pâturage au printemps, à l'implantation de luzerne, il a pu sécuriser son système, atteindre l'autonomie fourragère et développer l'engraissement des femelles.

Après une présentation rapide du programme, de ses objectifs et ses enjeux, les participants ont pu découvrir les ateliers mis en place par les techniciens et référents des trois chambres départementales d'agriculture et de la FRCIVAM, et échanger sur ces problématiques.

Rappelons simplement que, pour chacun de ces ateliers (culture de la luzerne, outils de gestion de l'herbe et abreuvement au champ), des documents sont disponibles, gratuitement, auprès des partenaires du programme et sur le site internet Synagri (1). Cette journée sera également déclinée en Corrèze et en Haute Vienne en novembre.

1 http://limousin.synagri.com/ca1/ synagri.nsf/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS