La Creuse Agricole 12 juin 2016 à 08h00 | Par A.M.

CDOA en péril !

Jeudi 2 juin, s’est tenue à la DDT une CDOA particulière !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AM

Face à un contexte de plus en plus tendu et à l’immobilisme complet de l’État dans la mise en œuvre de la nouvelle PAC avec le non versement des aides aux éleveurs creusois, le secrétaire général de la FDSEA Christian Arvis a sonné le dernier round ! C’est ainsi qu’en ouvrant la séance, le secrétaire de la FDSEA a changé l’ordre du jour pour en établir un plus adapté à la crise : « dites nous ce que vous savez sur le versement des aides PAC et notamment l’ABA (ex PMTVA), ensuite nous validerons les dossiers de professionnalisation personnalisé des jeunes afin de ne pas les pénaliser dans leur processus d’installation et nous lèverons la séance !  Pas question de parler de DJA, d’autorisation d’exploiter ou autres dossiers, nous sommes des responsables professionnels et avons des responsabilités et des devoirs. On ne peut pas continuer de valider des dossiers avec autant d’incertitudes, des règles qui évoluent et qui changent toutes les semaines à cause des décisions politiques régionales et nationales antiéconomique et surtout peu courageuses ! Chacun doit prendre ses responsabilités, c’est toute la filière agricole qui est entrain de disparaître et la FDSEA ne cautionne pas ça »
En rappelant que cette démarche n’a rien de personnel contre les services et les agents de la DDT 23, le secrétaire général de la FDSEA tient à marquer la rupture entre le monde agricole et l’État Français. Il n’exclut pas de reconduire cette démarche à l’avenir et pourquoi ne pas l’étendre à d’autre commissions si l’État ne prend pas ses responsabilités rapidement. Ces propos et cette démarche ont été suivis à l’unanimité par l’ensemble de la profession agricole présente à la CDOA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2200 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 2200 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui