La Creuse Agricole 26 septembre 2018 à 08h00 | Par CB

Cartographie des cours d’eau creusois

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Archive

Dans le cadre de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, début 2017, le Gouvernement a enjoint chaque Préfet à prendre un arrêté définissant une cartographie des cours d’eau dans leur département, recensant les éléments du réseau hydrographique à prendre en compte pour l’application des Zones de Non Traitement (ZNT).
Pour la Creuse, cette demande a donné naissance à d’âpres négociations entre la profession agricole et les services de la préfecture. La FDSEA 23, accompagnée par Jeunes Agriculteurs, a ainsi obtenu en mai 2017 qu’un arrêté (concernant uniquement les écoulements en trait bleu plein sur la carte IGN) soit pris par le Préfet de la Creuse, s’engageant en contrepartie à classifier dans l’année le réseau hydrographique qui méritait, ou non, d’être défini comme cours d’eau.
Suite à cet accord, sur l’ensemble du département, au cours de ces derniers mois, sur le terrain, des réunions qui ont associé l’ensemble des professionnels du milieu agricole ont été organisées pour constituer cette cartographie. Grâce à l’expertise, au maillage du réseau syndical de la FDSEA et de JA et à la force de la connaissance du terrain, en collaboration avec la Chambre d’agriculture, des cartes ont été produites par les agriculteurs dans le but d’obtenir une base pour un arrêté modificatif qui définira pour le département de la Creuse les points d’eau à prendre en compte pour l’application de l’arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants.
Afin de finaliser ces cartes, la FDSEA vous invite à étudier les affluents et rivières du département dans les zones restées vierges. Les secteurs principalement concernés sont les communes situées aux alentours d’Ajain et de Bourganeuf, ainsi que quelques communes isolées. Les dates et lieux précis vous seront communiqués prochainement.
En l’absence de cartographie finalisée, si les zones citées restent vierges, les services de l’État appliqueront par défaut la « Loi Biodiversité » définissant les cours d’eau selon l’article L. 215‑7‑1 du code de l’environnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2205 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2205 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui