La Creuse Agricole 18 juillet 2013 à 00h00 | Par Marien Bataille/Dr Didier Guérin

CA de GDS Creuse - Une régionalisation avec un respect de la proximité

Ce 4 juillet, GDS Creuse a réuni son CA afin d’élire son bureau et faire le point sur différents dossiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © GDS Creuse  © GDS Creuse

Suite à son Assemblée Générale (AG) du 5 avril, le CA de GDS Creuse s’est réuni ce 4 juillet. L’application du décret relatif à la reconnaissance des organismes à vocation sanitaire, le statut départemental, la préparation des réunions d’automne et de nombreux autres dossiers ont été étudiés.

 

Un changement de vice-président au bureau de GDS Creuse, un CA à votre écoute
Le CA est composé de 18 membres à voix délibératives : 12 délégués cantonaux (élus pour trois ans et renouvelés par tiers par les 97 délégués cantonaux lors de l’AG) et 6 représentants de structures (Groupement technique vétérinaire, Ordre des vétérinaires, Syndicat départemental des vétérinaires d’exercice libéral, Conseil général, Chambre d’agriculture et Syndicat départemental des exploitants agricoles majoritaire). Lors des élections, Bernard Parry, engagé depuis 1995 (secrétaire puis vice-président), a mis un terme à son mandat au sein du bureau. L’ensemble du CA le remercie pour son dévouement et son implication et lui souhaite « bonne retraite ». Pascal Josse le remplace (cf. tableau). Les bureau et CA sont à votre écoute, n’hésitez pas à les solliciter pour toute suggestion ou tout besoin.

 

Une situation IBR de plus en plus favorable, un atout commercial, une prophylaxie à conclure
Avec 2 887 cheptels négatifs (95,47 %) et 2 827 certifiés (93,48 %), l’élevage creusois amplifie sa bonne situation. La situation de l’IBR en Creuse reste donc très favorable avec, notamment, l’atout commercial lié. L’assainissement se poursuit, mais avec un rythme qui se ralentit. L’atteinte du statut « zone épidémiologique favorable » (< 1 % de cheptels positifs) demande un suivi maintenu des cheptels indemnes et une action accrue dans les troupeaux infectés. La sensibilisation à l’élimination des bovins positifs en IBR pour les cheptels avec jusqu’à 10 bovins positifs réalisée depuis deux campagnes s’élargit aux élevages détenant jusqu’à 50 bovins positifs. Le Conseil d’administration a confié au groupe de travail constitué la campagne précédente la formalisation d’un plan d’action pour conclure cette prophylaxie.

 

Une modification des statuts du GRASL pour le dossier de reconnaissance comme OVS avec un respect de la proximité départementale
Dans le cadre de la nouvelle gouvernance, depuis le 1er juillet 2012, le GRASL est réputé reconnu comme organisme à vocation sanitaire (OVS) pour le domaine animal en Limousin. Pour rester reconnu OVS dans ce domaine pour la période 2014/2018, un dossier est à déposer avant le 31 juillet 2013. Basé sur les éléments d’historique et d’organisations actuelles des 3 GDS limousins et du GRASL, ce dossier demande une modification des statuts. Appuyé sur les obligations réglementaires d’organisation régionale et la volonté de respect de la proximité départementale, ce projet de nouveaux statuts du GRASL a été validé à l’unanimité par le CA de GDS Creuse. Il sera soumis à l’approbation de l’AG extraordinaire du GRASL ce 12 juillet. La prochaine étape dans ce dossier est l’accréditation sur la base de la norme 17020 (critères généraux pour le fonctionnement des différents types d’organismes procédant à l’inspection), le dossier de recevabilité devra être déposé auprès du COFRAC avant le 31 décembre 2014.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 12 juillet 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2205 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 2205 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui