La Creuse Agricole 23 novembre 2011 à 10h22 | Par A.M.

Bovins viande - Coup d’envoi de la saison 2011/2012 à la Station Nationale de Lanaud

Le HBL lance la campagne 2011-2012

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Creuse agricole et rurale

Le mercredi 16 novembre à 14 heures a débuté la campagne 2011/2012 des veaux qualifiés à la Station nationale de qualification de Lanaud. Au programme, la vente des « Espoirs » placée sous le signe de la nouveauté. En effet, depuis la création de la station, les ventes se déroulaient dans les bâtiments sous pli cacheté. Pour cette nouvelle campagne, ces veaux sont vendus, comme leurs homologues qualifiés « Reproducteur Jeune », aux enchères dans le prestigieux ring des ventes.

Cette décision a été prise pour mieux valoriser ces veaux qui présentent assurément un investissement rentable et un prix abordable. Sélectionnés rigoureusement par des inspecteurs du Herd-Book Limousin dans plus de 1 700 élevages adhérents, ils possèdent un potentiel génétique important ainsi qu’une ascendance confirmée et bénéficient de fortes précautions sanitaires. La mise à prix de ces taureaux « Espoirs » est fixée à 2 200 euros.
Au total, pour cette première série 2011/2012, 179 veaux sont proposés à la vente : 7 « évalués » et 96 « Espoirs » le mercredi 16 novembre, et 76 « RJ » le jeudi 24 novembre à 10 heures. La sélection a été rude puisque plus de 600 veaux ont été déclarés et que seulement 233 sont entrés. 21 ont été achetés par le Gie France Limousin Testage à l’entrée pour le programme d’Insémination Animale et 27 ont été éliminés en cours de contrôle. Les veaux de cette série sont des bons veaux de type mixte avec un bon compromis entre développement musculaire et développement squelettique. Dernier indicateur intéressant : les veaux proviennent de 137 élevages issus de 33 départements.
Cette première série donnera donc un aperçu de ce que sera la campagne 2011/2012 qui compte, rappelons-le, 4 séries. Malgré les difficultés que connait le monde de l’élevage depuis 2007, la Station de Lanaud est quelque peu épargnée. En effet, dans un contexte difficile où chaque dépense est comptée, la Station permet un investissement à moindre risque pour des reproducteurs de 15 mois qui ont été suivis pendant 6 mois de contrôle. C’est assurément un choix inégalé d’animaux présentant toutes les références sanitaires, de très bonnes performances et une ascendance fa­vo­ra­ble­ment indexée.

[...]

La suite est a lire dans la Creuse agricole et rurale du 18 novembre 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui