La Creuse Agricole 03 septembre 2010 à 11h55 | Par A.M.

Bovin limousin - Vingt éleveurs creusois présents

Le concours national a lieu à Limoges de vendredi à dimanche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les éleveurs se sont mobilisés fortement pour cette édition 2010 malgré les difficultés auxquelles ils sont confrontés sur leurs exploitations. En effet, à la clôture des inscriptions, mi juillet, 675 animaux provenant de 231 élevages eux-mêmes originaires de 33 départements ont été déclarés. Une sélection a été faite pour arriver à 520 animaux, correspondant au nombre de places disponibles.

 

Le nombre d'élevages par département est le suivant : Aisne 2 ; Côtes-d'Armor 1 ; Loire 2 ; Moselle 4 ; Haute-Vienne 46 ; Ardennes 2 ; Creuse 20 ; Lot 7 ; Nord 1 ; Ariège 7 ; Dordogne 7 ; Lozère 3 ; Hautes-Pyrénées 4 ; Aveyron 7 ; Haute-Garonne 2 ; Manche 2 ; Saône-et-Loire 2 ; Calvados 6 ; Gironde 1 ; Mayenne 1 ; Sarthe 2 ; Cantal 8 ; Hérault 1 ; Meurthe-et-Moselle 2 ; Seine-Maritime 1 ; Charente 6 ; Indre 16 ; Meuse 2 ; Tarn 3 ; Corrèze 40 ; Indre-et-Loire 1 ; Morbihan 1 ; Vienne 6.

 

Ainsi, 526 bovins représentant 208 élevages et 33 départements s'affronteront dans une lutte de haute volée. Cette mobilisation montre bien, une nouvelle fois, la bonne santé de la race sur le plan national. L'engouement des éleveurs ne se dément pas d'années en années malgré un contexte très difficile. Le ring sera donc, l'espace de ce week-end, la piste aux étoiles de la race limousine où le public pourra venir admirer gratuitement le summum de la génétique limousine française.

 

Les élevages creusois exposant

Blanchet Thierry - Le Pescher, 23160 Crozant ; Dumignard Sébastien - Lignat, 23160 Azerables ; EARL Broussaud - 3 Lascoux, 23300 Saint-Priest-la-Feuille ; EARL Coudert - La Mouline, 23120 Banize ; EARL Courtitarat - Les Chaizes, 23130 Saint-Dizier-la-Tour ; EARL de Gourneix - Gourneix, 23130 Saint-Loup ; EARL du Pré du Cros - 1 Les Moreaux, 23210 Aulon ; EARL Dubois-Gaulier - Follasseau, 23290 Saint-Pierre-de-Fursac ; EARL Peyrot - Lavaud Soubranne, 23120 Vallière ; Gaec Billaud - La Chassagne, 23190 Mautes ; Gaec de Chatelus - Chatelus, 23800 Saint-Sulpice-le-Dunois ; Gaec Juillet - Valaize, 23150 Moutier-d'Ahun ; Gaec Lagautrière élevage 23 - Boudelogne, 23800 Villard ; Gaec Lagautrière - EARL Courtitarat - Boudelogne, 23800 Villard (copropriétaires) ; Gaec Lebourg - Le Peu, 23800 Maison-Feyne ; Josse - Broussaud - Le Brac, 23300 Saint-Priest-la-Feuille (copropriétaires) ; Josse Pascal - Le Brac, 23300 Saint-Agnant-de-Versillat ; Nolot Jean - La Grande métairie, 23450 Fresselines ; SCEA Cogne - Villetenant, 23160 Bazelat ; SCEA Daillet - Soulat, 23220 Jouillat.

- © D.R.

« L’importance économique et sociale de la production limousin »

 

Le mot du président de France Limousin sélection

« Il va sans dire que le Concours national de la race bovine limousine est véritablement le temps fort annuel. En effet, il est une vitrine unique du savoir-faire des éleveurs auprès des professionnels, des délégations étrangères et du grand public. Dans des temps agités, il revêt un caractère commercial très important et est une chance pour chaque exposant de se faire connaître et de valoriser ainsi au mieux son travail. Pour que notre savoir-faire et notre modèle perdurent, il est impératif que les éleveurs vivent de leur travail passionné, prenant et difficile. Pour qu'un éleveur vive, il faut également que le consommateur achète nos produits labellisés. C’est là un des défis majeurs pour demain.

 

Face aux attaques dont est victime aujourd'hui la production de viande bovine, il est bien sûr nécessaire de répondre sur le plan technique, avec des données objectives : les ruminants sont les seuls à transformer l'herbe en nutriments assimilables par l'homme ; les prairies, grâce à leur entretien régulier, sont des puits à carbone très efficaces, elles participent à la préservation de la biodiversité, etc. On peut également parler de l'importance économique et sociale de cette production : mise en valeur de zones difficiles, entretien des paysages, vitalité du tissu rural nécessaire pour éviter la désertification, mais surtout une filière créatrice de richesse, qui génère un nombre d'emplois directs et indirects très important.

 

Mais, à l'heure où la « décroissance » est à la mode, et où les grands média surfent sur la vague du catastrophisme écologique, il est très difficile de faire entendre nos arguments, aussi fondés soient-ils. Pour être entendu, il faut être écouté. Or, dans la déferlante médiatique : réchauffement climatique, sommet de Copenhague, etc., nos arguments techniques et économiques ont bien du mal à parvenir aux oreilles de nos concitoyens. Aussi, je voudrais vous parler de la meilleure raison pour continuer à consommer de la viande : le plaisir. Le plaisir de déguster un morceau de viande goûteux, qui procure des sensations de satisfaction et de bien-être, d'autant plus qu'il est partagé en famille ou entre amis. Plaisir simple, authentique. Il est important, dès le plus jeune âge, de sensibiliser chacun au plaisir de la consommation de viande.

 

Par ailleurs, notre manifestation se veut la vitrine d'une agriculture durable, soucieuse du bien-être des hommes qui occupent l'espace naturel. Il nous est donc apparu naturel, pour cette édition 2010, de mettre en avant l'ensemble du tissu agricole régional. C'est la raison pour laquelle nous avons répondu favorablement à la sollicitation de la FRSEA et de son dispositif Ferme en Ville. Dans une logique « gagnant-gagnant », cette association permet une synergie de moyen pour mettre en avant toute une filière « de la fourche à la fourchette » en touchant un très large public du scolaire à l'éleveur étranger de manière pédagogique et ludique. C'est avec ce genre de démarche collective que l'agriculture de qualité que nous défendons se construira un avenir […]. »

Bernard Roux

- © D.R.

« Mettre en avant l’agriculture avec un grand A »

 

Le mot du président de la FRSEA du Limousin

« Renouer les liens avec les citadins, faire connaître nos pratiques, montrer la qualité de nos productions est, aujourd'hui plus que jamais, essentiel pour les agriculteurs et les agricultrices du Limousin. En reconstituant une ferme en milieu urbain, Ferme en ville va à la rencontre de tous, petits et grands, et met en avant l'agriculture avec un grand A. Le Concours national limousin qui accueille cette 2eme édition de Ferme en ville en son sein, nous donne l'opportunité, durant trois jours, de parler de nos métiers et de nos produits au travers des animations destinées à tous. Par ailleurs, nous proposons, en lien avec nos hôtes, un débat public : « France, que veux-tu faire de ton élevage ? » auquel participeront de nombreuses personnalités régionales et nationales, appartenant ou non au monde agricole.

 

Les organisateurs de Ferme en ville et du Concours national limousin et les partenaires de la manifestation, vous donnent rendez-vous ce week-end au Palais des expositions de Limoges. Venez nombreux !

Jean-Philippe Viollet

Le programme du concours

 

Vendredi 3 septembre.

8 h. Ring 1 : Mâles âgés de 15 à 19 mois ; Ring 2 : Jeunes génisses pleines âgées de 26 à 33 mois.

 

9 h. Ring 1 : Mâles âgés de 26 à 33 mois ; Ring 2 : Génisses âgées de 15 à 21 mois.

 

9 h 45. Ring 1 : Mâles âgés de 19 à 22 mois ; Ring 2 : Jeunes génisses pleines âgées de 33 mois à 3 ans 2 mois.

 

10h30. Ring 1 : Vaches pleines âgées de 4 ans 2 mois à 6 ans 2 mois ; Ring 2 : Mâles âgés de 33 à 38 mois.

 

11 h 15. Ring 1 : Vaches suitées âgées de 4 ans 2 mois à 6 ans 2 mois ; Ring 2 : Génisses âgées de 23 à 26 mois.

 

14 h. Ring 1 : Jeunes femelles pleines âgées de 3 ans 2 mois à 4 ans 2 mois ; Ring 2 : Vaches suitées âgées de plus de 6 ans 2 mois.

 

14 h 45. Ring 1 : Mâles âgés de plus de 38 mois ; Ring 2 : Jeunes vaches suitées âgées de moins de 4 ans 2 mois.

 

15 h 30. Ring 1 : Mâles âgés de plus de 38 mois ; Ring 2 : Vaches pleines âgées de plus de 6 ans 2 mois.

 

16 h 15. Ring unique : Mâles âgés de 22 à 26 mois.

 

17 h 15. Ring unique : Génisses âgées de 21 à 23 mois.

 

Samedi 4

9 h. Prix de la meilleure Reproductrice reconnue (RR) ;

 

9 h 30. Prix de la meilleure RR Espoir (RRE) ;

 

10 h. Prix du meilleur RR veaux sevrés (RR VS) ;

 

10 h 15. Prix du meilleur RRE VS ;

 

10 h 30. Prix du meilleur Espoir ;

 

10 h 45. Prix du meilleur Reproducteur Jeune (RJ) ;

 

14 h. Challenge de l'espérance femelle ;

 

14 h 15. Challenge de l'espérance mâle ;

 

14 h 30. Prix d'honneur jeune femelle ;

 

14 h 45. Prix d'honneur femelle adulte ;

 

15 h. Prix d'honneur mâle adulte ;

 

15 h 30. Prix d'ensemble ;

 

17 h. Présentation des descendances d'Insémination artificielle ;

 

17 h 30. Vente aux enchères Interlim Génétique service.

 

Dimanche 5

9 h. Prix de la meilleure jeune femelle Qualités bouchères ;

 

10 h. Prix du meilleur jeune mâle Qualités bouchères ;

 

10 h 45. Prix de la meilleure femelle adulte Qualités bouchères ;

 

11 h. Prix du meilleur mâle adulte Qualités bouchères ;

 

14 h 30. Défilé des animaux primés puis photos de familles ;

 

18 h. Départ des animaux et fin des animations.

 

« France, que veux-tu faire de ton élevage ? »

Le vendredi 3 à 11 h dans la galerie foyer du Parc des expositions de Limoges, un colloque, organisé par la FRSEA du Limousin et France Limousin sélection, ouvert au grand public, rassemblera des personnalités régionales et nationales appartenant ou non au monde agricole pour débattre. Le débat s'organisera autour des problématiques environnementales et les attaques sociétales dont l'élevage est victime actuellement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui