La Creuse Agricole 06 janvier 2010 a 09h23 | Par A.M.

Bovin Limousin - Début des ventes stations à Lanaud : dans la continuité

La campagne 2009/2010 a commencé comme celle de 2008/2009 s'est terminée. En trois tendances : les prix se maintiennent, les RJ sont plébiscités et les Espoirs se vendent moins.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Prochain rendez-vous à Lanaud (Haute-Vienne) : le mercredi 27 janvier avec les Espoirs et le jeudi 4 février avec les RJ.
Prochain rendez-vous à Lanaud (Haute-Vienne) : le mercredi 27 janvier avec les Espoirs et le jeudi 4 février avec les RJ. - © D.R.

Sur les 196 veaux à l'entrée, 21 ont été achetés par le GIE France Limousin Testage. 152 provenant de 107 élevages répartis dans 33 départements ont été mis en contrôle. Cette série était caractérisée par les index suivants : CRste = 104 ; DSste = 106 ; IMOCRste = 103. A noter que le GMQ en contrôle était de 1.338 grammes.

Mention spéciale à l'Earl de la Ville Es Bruyères dont les 4 veaux ont été qualifiés RJ.

Des Espoirs dans la norme

La 1ère vente de la campagne des veaux qualifiés Espoir s'est déroulée mercredi 18 novembre. Trente-cinq veaux ont été vendus sur les 66 mis en vente dans plus de 20 départements. Le taux de vente, qui s'établit à 53 %, est quasiment identique à celui de l'an dernier. Constatation qui vaut également pour la moyenne de prix : comme l'an dernier, il fallait débourser en moyenne 2 590 euros pour acquérir un reproducteur. A noter que les 2/3 des veaux se sont vendus à moins de 2 500 euros ce qui représente assurément un très bon investissement pour des animaux dont le potentiel génétique est reconnu.

Le « top price » de cette vente est à mettre au crédit de Dejuillet à la Sarl Mercier Père et Fils (16) acheté en copropriété par Hubert Sardin (16) et le Domaine des Etangs (16) pour 5 612 euros. Cet animal de type tardif est issu d'une prestigieuse lignée : Récif (RRE VS) et Unidole (RR), une fille de Paradis (RJ). Doté d'un index de développement squelettique impressionnant (DSste = 142 ; le meilleur de la 1ère série), ce veau est excellent dans ses longueurs de bassin et de dessus.

Deux autres veaux franchissent la barre des 4 000 euros :
- Dacor au Gaec de Laucate (81) part pour 4 112 euros au Gaec Ballet Bassinet (87). Fils de Altair (RJ) et de Tessa (RR), une fille de Nelombo (RRE JB), ce veau se distingue quant à lui par son très bon développement musculaire;
- Diego au Gaec Camus Huberson Roch (87) a été vendu au Gaec Grand Blessac (23) pour 4 026 euros. Petit-fils d'Uncanny, qui fut lui-même Espoir, ce veau de type mixte est très bien équilibré au niveau de sa morphologie entre ses postes musculaires et squelettiques.

Des RJ au top

Le succès a été au rendez-vous. Malgré la crise, les éleveurs ont misé sur la qualité. Tous les veaux sont partis et les prix se maintiennent par rapport à la campagne précédente. La moyenne de vente s'est établie à 4 657 euros contre 4 500 euros un an auparavant. La totalité des veaux (61) a été vendue le jour même.

Quinze veaux ont été achetés par des éleveurs étrangers. La répartition est la suivante : 2 au Luxembourg, 6 en Espagne, 6 au Portugal et 1 en Angleterre. Fait remarquable : les 6 veaux partant au Portugal ont été achetés par Joâo Correia, un important naisseur-engraisseur qui est également sélectionneur.

La palme du jour est à décerner à Destin à l'Earl Lagautrière (23) qui part en Espagne chez José Luis Murillo pour 14 800 euros. De type mixte, il est le petit-fils de Renoir (RJ). Ce veau très complet se caractérise par des postes très au-dessus de la moyenne : dessus d'épaule, largeur de dos, épaisseur et longueur de dessus, longueur de bassin. Son développement squelettique est donc exceptionnel et son GMQ en station est de 1 446 kg. Deux autres veaux ont passé la barre symbolique des 10 000 euros. Le premier provient également de l'Earl Lagautrière décidemment à l'honneur sur cette vente. Diamant ira également en Espagne, chez Lopez Colmenareso, pour 10 200 euros. Le second d'entre eux est Douglas à l'Earl Teyssier (15). Pour 11 200 euros, il a été adjugé à un groupe d'éleveurs de la Meurthe-et-Moselle composé d'Olivier Thinus, de l'Earl du Domaine de Saint Elevert, de l'Earl du Patural et de l'Earl de l'Atre.

De très bons veaux Espoirs restent cependant à la vente (Renseignement à Interlim Génétique Service au 05 55 06 46 46).

Prochain rendez-vous à Lanaud (Haute-Vienne) : le mercredi 27 janvier avec les Espoirs et le jeudi 4 février avec les RJ.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2335 | juin 2021

Dernier numéro
N° 2335 | juin 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS