La Creuse Agricole 03 février 2010 à 14h46 | Par A.M.

Bovin charolais - Les éleveurs aux rencontres génétiques Génésia

De multiples rencontres ont eu lieu à travers les départements du Massif central. L’occasion pour la coopérative d’aller présenter les nouveautés aux agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des éleveurs attentifs chez Serge Mazeron à Biollet (63).
Des éleveurs attentifs chez Serge Mazeron à Biollet (63). - © D.R.

Patrick Chevalier et Pascal Soulas ont présenté les nouveaux taureaux disponibles dans les cuves des inséminateurs : pour inséminer vos génisses : Unitaire et Torino ; pour des origines nouvelles : Uster et Utopique ; pour des femelles d’élevage : Uniro ; pour le sans-corne : Cobra SC et Dallas SC.

Dans le programme de Sélection UCATRC, les conditions de naissance et les facilités de vêlage des filles sont des critères importants, pris en compte à la demande des éleveurs charolais.

Au plus près des innovations technologiques

Dès à présent, la semence sexée est possible avec Utopique. Bientôt sera disponible la sélection génomique qui permettra, grâce à la « lecture » des gènes de l'animal, de sélectionner encore mieux les mères à taureaux et les veaux à l'entrée du contrôle individuel.

D'autres thèmes techniques ont été présentés avec l'intervention de techniciens de Bovins Croissance, de groupements ou de Geneform : l'incidence de la génétique sur le classement des carcasses ; la maîtrise de la mise à la reproduction par une bonne complémentation minérale ; la contention pour l'insémination. Onze rencontres, soirées ou journées génétiques charolaises ont eu lieu : 5 dans l'Allier, 1 dans la Nièvre, 2 dans la Creuse, 3 dans le Puy-de-Dôme avec la présence de plus de 300 participants. Un grand merci à la famille Dubost, naisseur-engraisseur à Marcillat-en-Combrailles, dans l’Allier, qui a démontré la valorisation à l'engraissement des produits nés d'insémination et à Serge Mazeron, de Biollet (63), où les visiteurs ont apprécié les qualités d'élevage, le gabarit et le format du troupeau, et les bons broutards issus de taureaux à génisses.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui