La Creuse Agricole 10 décembre 2013 à 08h00 | Par P. Dumont

Bois - Le bois, une énergie d’avenir pour le Limousin

Après la méthanisation, l’an passé, la Chambre régionale d’agriculture a choisi de mettre en lumière le bois énergie pour le 2e colloque organisé dans le cadre du programme régional Énergie et Biomasse. Il s’est déroulé le 26 novembre à Égletons au cœur de la forêt limousine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Creuse agricole et rurale

La raréfaction des énergies fossiles, leur coût toujours plus élevé et les meilleures performances des équipements de chauffage entraînent depuis quelques années un retour en grâce du bois. Particuliers comme collectivités plébiscitent cette énergie. Avec pour conséquence la nécessité de bien gérer une ressource certes renouvelable mais pas inépuisable. Organisé dans le cadre du programme régional Énergie et Biomasse soutenu par l’Ademe et le Conseil régional Limousin, le colloque bois énergie avait pour thème la mobilisation de la ressource et l’innovation. Quelques 120 personnes, agriculteurs, propriétaires forestiers, collectivités avaient fait le déplacement à Égletons, 2e plateforme bois en France.

 

Le point sur la ressource
Aujourd’hui la forêt limousine représente quelques 570 000 ha morcelés entre près de 140 000 propriétaires. Si les résineux (1/3 de la surface) sont bien exploités, les feuillus (2/3) restent peu valorisés. Avec la hausse de la demande en bois énergie, le développement de projets collectifs et individuels de chauffage au bois et la nécessité de fournir également du bois d’œuvre et industrie, le tout dans et hors Limousin, l’usage de la ressource doit être raisonné. Selon la DRAAF, 800 000 à 900 000 m3 de bois énergie supplémentaire pourraient être produits par an. Par contre, 40 % d’entre eux ne seraient accessibles qu’en exploitant d’abord du bois d’œuvre. Un bois d’œuvre dont tous les participants s’accordent à dire qu’il doit rester la voie prioritaire de valorisation du bois de qualité ; le bois énergie est un débouché et un revenu supplémentaire pour les propriétaires. Des initiatives se voient le jour en Limousin. Présente au colloque, l’association Bois Énergie Local 87, créée en 2012, se met en place. Dix communes dotées de chaufferies bois sont d’ores et déjà adhérentes de l’association qui se propose de valoriser au niveau local des bois inintéressants pour d’autres usages. L’objectif est aussi de gérer durablement la ressource et d’entretenir le paysage. Des chantiers de démonstration seront organisés début 2014 en Haute-Vienne.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 6 décembre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui