La Creuse Agricole 05 avril 2018 à 08h00 | Par P. Dumont

Bientôt de nouveaux taureaux en testage

Dix-huit nouveaux taureaux issus de la station de qualification de Lanaud ont été présentés à Moussours le 22 mars.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © P. Dumont

La fine fleur des taureaux limousins destinés à l’insémination était réunie à la station de contrôle individuel de Moussours ce jeudi 22 mars. Une des étapes d’un long parcours pour ces animaux. « Quarante-deux mâles sont sélectionnés sur leurs performances et leur ascendance à leur entrée à Lanaud, rappelle François Fillatre, responsable de la station de Moussours. Après quatre mois de contrôle individuel, on procède à leur indexation et on choisit ceux qui seront testés sur descendance. Les autres seront soit vendus soit conservés pour être vasectomisés (cf. encadré) ». Douze taureaux seront ainsi mis en contrôle sur descendance à la fin 2018. Leurs descendants seront évalués sur leurs aptitudes bouchères et leurs qualités maternelles. La sélection de l’année est conforme au niveau observé par le passé. Parmi les animaux sélectionnés, on trouve un taureau sans corne, une tendance qui se développe. « Un hétérozygote, précise le responsable de la station. Génétiquement, on a beaucoup progressé en ce qui concerne la morphologie des taureaux porteurs du gène, même s’il faut améliorer les performances laitières ».
Douze veaux Espoir et deux veaux Reproducteurs jeunes étaient également proposés à la vente cette même journée, à des prix allant de 2 400 à 3 000 euros. Certains sont partis à plus de 5 000 euros, un prix « très correct pour ce type d’enchères », indique Jean-Pierre Boulesteix, président de Crealim. Enfin, des vaches étaient présentées aux visiteurs. Cette année, pas de vaches de concours mais des nourrices. « C’est important de montrer aussi les qualités maternelles de nos génisses », explique Jean-Pierre Boulesteix.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2181 | avril 2018

Dernier numéro
N° 2181 | avril 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous