La Creuse Agricole 17 octobre 2020 à 07h00 | Par Lionel Robin

Attirer les compétences en Limousin

Les préfectures de Haute-Vienne et de Creuse, les services de l’État, Pôle Emploi et leurs partenaires lancent un salon virtuel de l’emploi pour séduire au-delà des deux départements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les préfets de Haute-Vienne et de Creuse ont lancé la campagne « Un job pour une vie en mode premium », à Bessines-sur-Gartempe.
Les préfets de Haute-Vienne et de Creuse ont lancé la campagne « Un job pour une vie en mode premium », à Bessines-sur-Gartempe. - © LR

Héloïse est une jeune ingénieure spécialisée en nucléaire médical, fatiguée des transports en commun qu’elle emprunte tous les jours pour se rendre à son travail depuis son minuscule studio parisien. Paul, 50 ans, vit dans le Nord de la France ; ajusteur, il a une belle expérience professionnelle mais peine à retrouver du travail. Leur point commun, ils surfent sur les réseaux sociaux et ils vont tomber sur la même publicité : « Ma vie en mode premium en Limousin ». Une publicité qui va changer leur vie parce qu’elle va leur offrir plus de mètres carrés, plus d’opportunités professionnelles, plus de temps... Héloïse pourra postuler à l’un des postes proposés par l’entreprise Orona à Bessines-sur-Gartempe et Paul à ceux de la Somac à La Souterraine en Creuse. Une belle histoire, puisque Héloïse et Paul n’existent pas, mais une histoire possible grâce à la campagne d’attractivité des compétences que viennent de lancer les préfectures de Haute-Vienne et de la Creuse et leurs services, en partenariat avec Pôle Emploi et l’agence Laou, basée à Limoges.

Un package complet
« L’originalité de cette démarche, c’est le côté “clé en main” », souligne Virginie Darpheuille. La préfète de la Creuse est venue jusqu’à Bessines-sur-Gartempe, lundi 12 octobre, pour participer au lancement de cette campagne de promotion qui va durer jusqu’au 6 novembre. En Creuse comme en Haute-Vienne, nombre de secteurs professionnels rencontrent des difficultés de recrutement. « Avec cette campagne, nous souhaitons répondre à l’offre, des entreprises ont des besoins de main-d’œuvre, et à la demande, des familles ont besoin d’avoir un package complet pour faire le choix de s’installer en Limousin », précise le préfet de Haute-Vienne, Seymour Morsy. Aux deux préfectures et à Pôle Emploi s’ajoutent une trentaine de partenaires, comme les communautés de communes, pour donner aux candidats tous les moyens de choisir le Limousin.
Cette semaine, plus de 200 offres étaient proposées aux candidats potentiels, dans de nombreux domaines. Au-delà des partenariats, l’autre originalité de cette campagne est qu’elle se concentre sur les réseaux sociaux d’une part et, d’autre part vers un public ciblé. « Notre campagne est donc digitale, révèle Aurore Thibaud, de l’agence Laou, et cible ceux qui ont les compétences mais pourraient être intéressés pour vivre ailleurs et, évidemment les demandeurs d’emploi ». De plus, cette campagne est aussi ciblée géographiquement, à savoir la région parisienne, les Hauts-de-France, Nantes, Toulouse et Orléans.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui