La Creuse Agricole 23 août 2021 a 07h00 | Par CF

Attention, les conditions d'attribution du congé de paternité ont changé

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Pixabay

Depuis le 1er juillet dernier, le congé de paternité des agriculteurs, auparavant d'une durée de 11 jours, a été porté à 25 jours, et à 32 jours en cas de naissance multiple. Il permet aux exploitants de vivre pleinement l'arrivée de leur enfant aux côtés de la maman.
Une période de 7 jours doit être prise obligatoirement à partir de la date présumée d'accouchement. Le reste du congé (18 ou 25 jours) peut être pris immédiatement à la suite des 7 jours obligatoires ou de manière fractionnée, en deux périodes d'une durée minimale de 5 jours chacune, dans les six mois suivants la naissance.
Ces nouvelles dispositions s'appliquent aux naissances qui interviennent depuis le 1er juillet 2021 et à celles qui étaient prévues à partir de cette date.
Durant leur congé de paternité, les agriculteurs sont remplacés dans leurs travaux par un agent du Service de Remplacement. L'intervention est financée par une allocation versée par la MSA (hors prélèvements sociaux).
Un délai d'instruction de 30 jours est demandé par la MSA ; il faut donc faire la de-mande dès que possible auprès de la MSA ou du Service de Remplacement qui transmettra.
Pour toute demande d'information, vous pouvez joindre le Service de Remplacement à creuse@servicederemplacement.fr ou au 05 55 41 71 33.

- © AB

Alexandre Bourdery, jeune agriculteur récemment installé à Saint-Silvain-Bellegarde sur une surface de 110 ha en production de broutards a eu le bonheur d'être papa récemment.
Notre jeune agriculteur avait anticipé en appelant au bureau du Service de Remplacement Creuse pour demander des renseignements puisqu'il avait connaissance de l'allocation remplacement du congé de paternité, mais de « l'ancienne formule ».
Le bébé étant né après le 1er juillet, il a donc pu bénéficier du nouveau congé de paternité de 25 jours.  
La demande a ainsi été effectuée, et, après l'accord de la MSA, Alexandre a d'ores et déjà été remplacé sur la première période de 7 jours par Jean-François Bouvard, agent de remplacement sur son secteur. Les premiers jours de bébé sont uniques, et Alexandre a ainsi pu en profiter auprès de la maman, tout en sachant que quelqu'un assure les travaux sur l'exploitation.
Les deux autres périodes de remplacement vont être prochainement définies ; Alexandre va pouvoir pendant les 18 jours restants seconder la maman et voir bébé grandir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2347 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2347 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS