La Creuse Agricole 01 juillet 2013 à 09h21 | Par TG

Assemblée générale du CER centre Limousin - Vers un accompagnement durable, modulable et de proximité

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © TG

Le CER France Centre Limousin a organisé son assemblée générale cette année à Limoges. Avec un chiffre d’affaires supérieur à 7 millions d’euros, il dégage un résultat de proche de 80 000 euros. Avec un total de bilan de 9 millions d’euros et un fonds de roulement correspondant à 2,7 mois de fonctionnement, la situation financière est bonne. Deux années de fonctionne-ment après la fusion entre le CER de la Creuse et celui de la Haute-Vienne, les résultats sont très positifs. La modernisation et l’adaptation de cet outil professionnel sont constamment à l’ordre du jour avec l’objectif de rendre les meilleures prestations possibles à un coût maîtrisé tout en conservant un service de proximité avec les adhérents.
Après la présentation des comptes par Michel Devos, codirecteur, et la lecture des rapports du commissaire aux comptes, Philippe Bouillaud, codirecteur également, a détaillé les offres de services mises en place depuis le 1er janvier dernier. Ces offres sont réglementairement obligatoires pour les centres agréés comme le CER Centre Limousin. Ainsi les adhérents agriculteurs se voient proposer cinq niveaux graduels de services. Pour les artisans, l’offre est de quatre niveaux. La présidente Michelle Suchaud a regretté que l’ensemble des adhérents n’aient pas pu participer au moins à l’une des neuf réunions qui ont été organisées pour présenter ces nouvelles offres de services. Pour elle, ces offres ont été élaborées dans le cadre d’un objectif fixé par le conseil d’administration, à savoir limiter l’augmentation des coûts des services. Des adhérents ont soulevé le problème des investissements immobiliers et l’intérêt de maintenir des locaux de proximité. Philippe Bouillaud a souligné qu’actuellement il y avait 7 m2 par collaborateur, ce qui est très insuffisant pour recevoir les adhérents dans des conditions acceptables et avec un niveau correct de confidentialité. Ainsi il manque l’équivalent de 17 bureaux. Des recherches ont été réalisées pour trouver des bureaux en location ; hélas ! ils sont peu nombreux. Systématiquement l’achat immobilier et la construction neuve permettent de mieux répondre aux besoins sans pour cela alourdir globalement les charges du CER France Centre Limousin par rapport à des locaux en location.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 28 juin 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2213 | décembre 2018

Dernier numéro
N° 2213 | décembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui