La Creuse Agricole 29 octobre 2021 a 07h00 | Par JG

Assemblée générale de la section Creuse du HBL : Performance et objectifs en tête !

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © MF

L'Assemblée Générale de la section Creuse du Herd-Book Limousin (HBL) s'est tenue le mercredi 20 octobre à Royère-de-Vassivière et a été suivie d'une visite de l'élevage du Gaec de Vassivière. Autour du Président de section, Daniel Peyrot, éleveur à Vallière, étaient présents, Jean-Marc Alibert, président national du Herd-Book Limousin, David Delgoulet, chef de service et Quentin Baligand, inspecteur en charge de la zone.

Les chiffres clés de la campagne 2019/2020
Le nombre d'adhérents au niveau national reste stable et en progression malgré le contexte.
En Creuse, la section compte 92 adhérents sur la campagne écoulée, soit un effectif en légère baisse par rapport à la précédente campagne. On compte en effet 5 démissions et aucune nouvelle adhésion.
Pour les vaches cotisantes, au niveau national, les signaux sont encourageants. D'un peu moins de 50 000 en 2000, le nombre de vaches cotisantes s'établit à 70 622, en légère augmentation par rapport à 2018-2019. Après 3 campagnes en baisse, le nombre de vaches certifiées TA ou TI se stabilise en 2019-2020, et ce, malgré la diminution du nombre d'adhérents.
En Creuse la section compte 6 743 vaches cotisantes, ce qui constitue une légère diminution (-1 %) par rapport à la campagne précédente et ce qui place la Creuse en 4e position à l'échelle nationale. Le taux de cotisation est quant à lui de 77 %.
Au niveau national, après deux années d'augmentation marquée, le nombre de femelles certifiées « HBL », chute de 6,4 % cette année. La certification des mâles reste supérieure à 5 000 par an depuis 10 ans et marque quant à elle, un recul de 4,9 %.
Sur cette campagne la baisse d'activité en mars et avril liée à la crise de la covid-19, a entraîné une diminution des certifications dans de nombreuses sections. Toutefois, elle est en augmentation dans 3 sections pour les femelles et dans 2 pour les mâles TA&TABS.
Dans la section Creuse : la section a fait certifier sur la campagne 676 mâles (-11 %), et 1 631 femelles (-19 %). Le total est de 2 307 animaux certifiés, soit 10 % de l'activité nationale, ce qui place la section en 4e position à l'échelle nationale.
Le pointage au national du nombre de génisses augmente et en Creuse, se sont 2 020 génisses pointées.
La Station Nationale de Qualification de Lanaud, une valeur refuge au niveau national
575 veaux sont entrés sur la campagne pour 2 262 déclarés, 764 retenus et 449 qualifiés. Ils provenaient de 249 élevages différents issus de 47 départements, soit 5 départements de plus que sur la campagne 2018-2019. 190 étaient donc issus de la région Limousin (40 %) et 385 hors région Limousin (60 %).
Au total, 230 veaux sont ressortis qualifiés « Espoir » et 219 « RJ ». À noter que 37 veaux entrés à la Station Nationale de Qualification de Lanaud ont été évalués à la Station de Contrôle Individuel de Moussours dans le cadre du schéma d'Insémination Animale. Les achats restent bien répartis sur toute la France, gage du bon rôle de diffusion de la Station, même si la Haute-Vienne et les Pays-de-Loire s'y approvisionnent plus largement.
Sur la campagne, 77 % des veaux Espoirs se sont vendus le jour de leur mise en vente à 3 206 EUR de moyenne (contre 76 % et 3 155 EUR sur la campagne précédente) et 99 % à une moyenne de 5 021 EUR pour les RJ (contre 98 % et 4 853 EUR sur la campagne précédente), chiffres en hausse aussi bien pour les taux de vente que pour les moyennes de prix, preuve que la génétique « made in Lanaud » constitue une valeur refuge dans un contexte difficile. La quatrième édition de la vente des « Génisses de Lanaud » a cette année encore affiché 100 % de taux de vente et un prix moyen en nette hausse à 3 475 EUR (2 950 EUR sur la campagne 2018-2019). Au total, ce sont 93 veaux (dont 42 Espoirs et 51 RJ) et 11 génisses (sur 12 à la vente) qui sont partis à l'export, chiffres en progression constante.
Dans la section Creuse, les éleveurs de la section ont apporté 39 veaux à la Station, dont 17 ont été qualifiés Espoir et 12 RJ. Par ailleurs, les éleveurs originaires de la section se sont portés acquéreurs de 29 veaux à la Station de Lanaud, dont 1 NQ, 12 Espoirs et 16 RJ.
Pour les vaches et taureaux qualifiés, au niveau national, la qualité prime sur la quantité, en effet le nombre de vaches qualifiées RR et RRE baisse sur cette campagne. 1 % des vaches certifiées TA ont été qualifiées RRE et 3 % des TA&TI qualifiées RR.
Pour la section Creuse, 133 femelles ont été qualifiées RR et 31 RRE. Du côté des mâles, 18 ont été qualifiés RR VS et 1 RRE VS.

Pour l'exportation, l'Europe est majoritaire
Avec 2 132 pedigrees édités sur la campagne, on assiste à une légère diminution par rapport aux campagnes précédentes.
Le mot du Président
Le président Daniel Peyrot félicite ses troupes pour les résultats de la section creusoise dans un contexte complexe. Le président tient également à remercier les éleveurs qui ont été présents et qui ont soutenu la race Limousine en communiquant de leur propre chef, permettant ainsi de communiquer malgré la covid-19. Régularité, implication et passion ont permis de parler de l'élevage Limousin malgré les confinements et les reports de manifestations.
Après le Concours National Limousin qui a relancé la saison des concours agricoles nationaux, il espère que le retour des événements agricoles permettra de se retrouver et de valoriser le travail et l'implication de chacun. Il souligne notamment les bons résultats de la section au Concours National Limousin 2021 de Limoges. Il rappelle également que la section Creuse souhaite accueillir le Concours National Limousin en 2024, et s'implique au mieux défendre la candidature creusoise.

Les autres points abordés
Après le compte-rendu du président de section et le bilan de l'exercice, plusieurs points ont été traités comme la présentation de l'activité du HBL sur la section pour la campagne passée. Toujours soucieuse de maintenir le haut niveau de performance et de fiabilité de ses outils collectifs, la race Limousine avait choisi comme thème d'AG de sections pour échanger avec les éleveurs sélectionneurs présents : La prise en compte de la qualité des données de naissance dans l'Iboval.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2365 | janvier 2022

Dernier numéro
N° 2365 | janvier 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous