La Creuse Agricole 04 mai 2007 à 00h00 | Par A.M.

Assemblée Générale 2007 - Groupama au plus près de ses sociétaires

C’est le 24 avril à Guéret, que Roland Ferrandon, président de Groupama de la Creuse a convié les représentants des caisses locales Groupama du département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La tribune
La tribune - © D.R.
Les délégués ont pris connaissance des résultats de sinistres dans le département et la région de Groupama d’Oc qui couvre les 14 départements du quart Sud-Ouest de la France. Le Président Ferrandon a fait part de son analyse de ces résultats et dressé au nom du Conseil d’Administration départemental les perspectives d’activités de Groupama dans le département. Le maître mot de ces orientations est à l’évidence la « proximité », proximité dans le service aux sociétaires, proximité dans la vie institutionnelle de la Mutuelle. Le Directeur Général, Philippe Carraud s’est attaché pour sa part à présenter les résultats de la mutuelle régionale qui compte plus de 500 000 sociétaires, 1500 collaborateurs salariés et plus de 500 mandataires. Le Président régional, Francis Aussat, par ailleurs président délégué de la Fédération nationale de Groupama, a fait un tour d’horizon général de la marche de Groupama d’Oc et du Groupe national. Au travers d’une lecture politique, explicative et prospective, de 7 faits marquants durant l’année 2006, il s’est attaché à rappeler les valeurs et les projets de la Mutuelle. Enfin pour conclure cette matinée, les responsables régionaux de Centaure, le Centre de formation à la Sécurité routière, partenaire de Groupama, ont eu l’occasion de rappeler aux délégués des Caisses locales les avantages humains et économiques pour les sociétaires de maîtriser leur risque sur la route.

Résultat de Groupama d’Oc (Exercice 2006)

Le Résultat après impôt de Groupama d’Oc s’élève pour l’exercice 2006 à 10,5 millions d’euros. L’évolution favorable du résultat d’exploitation de Groupama d’Oc a plusieurs causes : - la progression très significative des marges techniques en assurance automobile et en assurance santé, ces deux lignes d’activité représentant plus de 50 % du chiffres d’affaires de l’entreprise. La mise en œuvre d’un plan d’amélioration technique, de façon conjointe avec des hausses tarifaires ciblées, est à l’origine de ce redressement qui permet à la Caisse d’obtenir pour la première fois depuis trois ans des niveaux de marge plus conformes aux normes habituellement retenues par le Groupe. L’amélioration observée devra cependant être confirmée en assurance automobile, branche dans laquelle la Caisse a bénéficié, contrairement aux années passés, et sans doute de façon un peu exceptionnelle, de l’absence complète de sinistres corporels graves ; - une maîtrise satisfaisante des frais généraux dont le taux sur chiffres d’affaires reste contenu en dessous de 26 %, en dépit de charges non récurrentes liées à la migration des systèmes d’information ; - la bonne tenue des marchés financiers sans détériorer ses marges de manœuvre. Cette croissance du résultat a été obtenue malgré la survenance en 2006 de plusieurs événements climatiques particulièrement lourds : - des chutes de neiges importantes à l’origine de l’effondrement de bâtiments agricoles dans le Sud-Aveyron, - des chutes de grêle ayant occasionné des dommages aux récoltes et aux toitures notamment dans les départements de la Creuse, des Landes et du Gers, - des coups de vents de type tornades, en particulier dans le département du Tarn & Garonne. Ces différents événements, auxquels s’ajoutent d’autres phénomènes climatiques de moindre ampleur, représentent une charge avant réassurance de 43 millions d’euros dans les comptes de l’entreprise et font de 2006, par rapport à une moyenne décennale, un des exercices les plus chargés (à l’exception de 1999) en aléas de cette nature. Sur le plan de l’activité, le chiffre d’affaires de l’entreprise a progressé en 2006 de 1,7 %, à 560 millions d’euros. Cette progression est sensiblement supérieure à celle observée pour l’ensemble des Caisses Régionales (0,8 %). A noter cependant qu’en assurances de dommages et de responsabilité la croissance du marché a atteint 2,2 % en 2006. Pour Groupama d’Oc, cette croissance a été pour l’essentiel tirée par le développement du chiffre d’affaires réalisé en assurances de la personne (8,6 %), tandis qu’à l’inverse le chiffre d’affaires de la branche automobile reculait sur la même période de 1 %, sous l’ effet d’une érosion du parc assuré et d’augmentations tarifaires très réduites. En assurance vie, l’activité de la Caisse Régionale a enregistré en 2006 une progression de près de 9 %, conforme à celle observée pour la moyenne des caisses régionales, mais en très net retrait par rapport à celle du marché (17 %), cette dernière ayant été pour une part très significative entretenue par les transferts en provenance de PEL et les transferts Fourgous comptabilisés en production nouvelle. Dans le domaine bancaire, le nombre de compte à vue s’élevait en fin d’années à plus de 25.000. L’activité de crédit a connu en 2006 une croissance très soutenue avec la commercialisation de près de 2.200 crédits automobile, confirmant ainsi la pertinence de la stratégie d’assurbanque de Groupama. L’année 2006 se caractérise donc pour Groupama d’Oc par le retour à une situation bénéficiaire satisfaisante. Trois années après la fusion entre Groupama Pays Verts, Groupama d’Oc et Groupama Sud-Ouest, on peut considérer que le processus de construction de la nouvelle entreprise, marquée notamment par l’harmonisation des organisations, la convergence des gammes de produits, la modernisation des outils de gestion et de pilotage, est en bonne voie d’achèvement. Cette convergence est pleinement aboutie depuis le début du mois d’avril 2007 lors de la migration du portefeuille de l’ancienne Caisse de Groupama Sud-Ouest sur le système cible Sigma. La Caisse Régionale est ainsi en ordre de marche pour atteindre les objectifs de son plan à moyen terme : le plan horizon 2009.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2302 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2302 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui