La Creuse Agricole 10 septembre 2011 à 15h08 | Par Christian Petit et Dr Didier Guérin

Assainissement IBR - L'éradication IBR en Creuse : Un assainissement à renforcer, des contaminations à éviter

En 2010/2011, l’assainissement IBR de la Creuse s’est poursuivi en nombre, a stagné en valeur relative et quelques contaminations sont intervenues.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Comme indiqué dans le précédent article, la situation IBR creusoise est très favorable avec près de 94 % de cheptels négatifs. Le pourcentage de cheptels positifs est passé de plus de 11 % en 2006 à moins de 5 % en 2010. Cependant, l’objectif sanitaire et économique est de se situer en dessous de 1 % de cheptels positifs.

Une diminution du nombre de cheptels et d’animaux contaminés, une stagnation du taux de cheptels positifs
Le nombre de cheptels IBR positifs est passé de 177 à la fin de la campagne 2009/2010 à 154 à la fin de la campagne 2010/2011. Parallèlement, le nombre de bovins IBR positifs est passé de 4 108 à 3 652. De plus, le nombre de positifs par élevage diminue (voir tableau « Prévalence bovins IBR positifs dans les cheptels ») et on observe une « spécialisation » des cheptels.
La plupart des troupeaux avec plus de 100 bovins positifs sont des ateliers d’engraissement à l’herbe qui reçoivent des animaux IBR positifs destinés à la réforme. Dans ces cheptels en « convention vaccination IBR » avec GDS Creuse, tous les bovins sont vaccinés à l’introduction afin d’éviter toute pathologie IBR et conformément à la règlementation. Cependant, si le nombre de cheptels et de bovins contaminés diminue en nombre, on observe une stagnation en pourcentage, voire une légère dégradation puisque nous sommes passés de 4,7 % à 4,8 % de cheptels positifs.

Une sensibilisation par GDS Creuse et les vétérinaires pour la campagne passée…
Au cours de la campagne 2010-2011, les documents d’accompagnement de la vaccination ont été transmis en même temps que les documents d’accompagnement des prélèvements aux vétérinaires, parallèlement, l’éleveur recevait sa situation faisant apparaître les animaux positifs à vacciner lors des opérations de prophylaxie.
En début de campagne, GDS Creuse a contacté téléphoniquement les 77 élevages détenant jusqu’à 5 bovins connus positifs afin de les sensibiliser à une élimination rapide. Sur ces élevages, 2 ont cessé leur activité, 12 ont éliminé leurs animaux positifs et les autres les ont conservés. Le tableau « Prévalence bovins IBR positifs dans les cheptels » montre que 23 élevages ont éliminé des bovins positifs en cours de campagne avec une forte tendance à la baisse dans la tranche 2 à 5 avec moins 18 élevages, dans la tranche 11 à 25 avec moins 12 élevages et dans la tranche 51 à 100 avec moins 7 élevages.

… qui se renforce pour la campagne à venir avec l’implication de GDS Creuse et du vétérinaire sanitaire
Face à cette situation, pour la campagne 2011/2012, le conseil d’administration de GDS Creuse du 5 juillet a décidé de renforcer la sensibilisation auprès des élevages détenant jusqu’à 10 bovins positifs, ils seront contactés individuellement par GDS Creuse, en collaboration avec le vétérinaire sanitaire de l’élevage, pour leur proposer l’élimination de ceux-ci. Rappelons que pour que des résultats négatifs en prophylaxie permettent la phase de préqualification d’un cheptel, les animaux positifs doivent être éliminés minimum 1 mois avant le début des prélèvements. Dans cette optique, cette sensibilisation sera renouvelée dans les 3 mois précédant la date prévisionnelle de la prochaine prophylaxie pour chaque élevage concerné.

[...]

Article complet et tableaux à lire dans la Creuse agricole et rurale du 9 septembre 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui