La Creuse Agricole 27 décembre 2011 à 10h45 | Par A.M.

Apiculture - Le Préfet prend des mesures afin de lutter contre le frelon asiatique

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Présent sur le territoire national depuis 2005, le frelon asiatique n’a cessé de poursuivre son expansion démographique et sa présence est désormais incontestable dans le département de la Creuse.
Afin d’évaluer la situation et les mesures susceptibles d’être prises pour limiter les effets néfastes de sa présence, le Préfet a organisé une réunion de travail avec les représentants de l’apiculture creusoise et déterminer ainsi les modalités de lutte contre la prolifération de cette espèce exogène.
Bien que ce frelon asiatique ne soit pas nécessairement plus agressif que les autres hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons, etc.), la prudence est de mise à l’approche du nid et en cas de travaux (arboriculture et abattage d’arbres en forêt). En effet, si sa piqûre n’est pas plus dangereuse que celle d’une guêpe ou d’une abeille, elle est douloureuse et peut occasionner des allergies chez certaines personnes.
En outre, son impact sur l’apiculture implique de mobiliser les moyens de lutte contre sa prolifération.

Recommandations d’usage
Il ne faut en aucun cas s’approcher des nids et chercher à les détruire, la destruction doit être réalisée par des professionnels formés spécifiquement à l’espèce.
Les même recommandations que pour toute piqûre d’hyménoptère s’appliquent en cas de piqûres :
- appliquer une source de chaleur (cigarette ou sèche-cheveux par exemple pendant 2 ou 3 minutes), puis du froid.
- consulter un médecin en cas de piqûre des voies aériennes (risque d’obstruction) ou de piqûre oculaire , d’hypersensibilité immédiate au venin chez un sujet préalablement sensibilisé. En cas d’antécédents, se munir d’un kit d’adrénaline prêt à l’emploi.

Si un nid est découvert sur le domaine public de la commune et présente un danger pour la population, il appartient au maire de demander l’intervention des sapeurs pompiers. Dans le cas contraire, il appartient au particulier de solliciter l’intervention d’une entreprise de désinsectisation.

La présence de nids doit faire l’objet d’un signalement en mairie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2303 | octobre 2020

Dernier numéro
N° 2303 | octobre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui