MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir La Creuse Agricole quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
La Creuse Agricole 17 décembre 2019 à 07h00 | Par Marion Ghibaudo

Altitude 1886, bilan positif après le lancement il y a trois semaines

Les promoteurs de la marque Altitude 1886 se réjouissent de ces trois premières semaines au contact des consommateurs et tirent un bilan positif de leur exposition dans l’Hyper U de Mende et le Super U de Lodève.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les produits Alt.1886, un bilan positif après leurs trois premières semaines.
Les produits Alt.1886, un bilan positif après leurs trois premières semaines. - © Marion Ghibaudo

Ce premier bilan a été réalisé en présence de la préfète Christine Wils-Morel et du directeur de l’Hyper U, Jean-Michel Brun, ce vendredi 29 novembre. « L’enjeu est de valoriser les produits du territoire », souligne Nicolas Bringer, PDG de Système U Sud. L’association Valomac a signé son premier contrat tripartite avec le transformateur local Languedoc Lozère viande et le distributeur Système U le 4 octobre 2019, lançant officiellement la commercialisation de la marque « Alt.1886 – les viandes du massif ».
Travail des structures locales, filières qui prennent leurs marges… La liste des raisons évoquées pour la création d’Altitude 1886 ont été nombreuses. « Sans oublier que les clients ont un très beau produit », pointe Olivier Boulat, secrétaire général adjoint de la FNB et président de la FDSEA. « C’est une belle initiative », s’est félicitée la préfète, Christine Wils-Morel.

Des produits pour valoriser le Massif central
Alt.1886 s’est récemment développée pour mettre en avant agriculteurs et transformateurs. Nicolas Bringer, président directeur général de Système U Sud, appuie la démarche pour « jouer la transparence pour une juste rémunération de chacun ».
Pour le moment, les produits bénéficient d’un kiosque particulier, complet avec animations et explications de la démarche dans l’Hyper U de Mende. Puis, le steak haché d’Alt.1886 rejoindra le rayon libre-service des viandes, en compétition avec d’autres marques.
« 750 barquettes écoulées sur les trois dernières semaines, nous sommes agréablement surpris », explique Elsa Bonsacquet, secrétaire générale de l’association Valomac. De bons résultats dont se félicite aussi Jean-Michel Brun, en soulignant le travail de qualité effectué par les promoteurs du projet : « Ce qui est super, c’est que c’est une démarche structurée ». Ce dernier se dit persuadé qu’Altitude 1886 est un axe commercial important.
Altitude 1886 réunit 22 départements sous sa bannière. « C’est l’application de la loi Égalim », rappelle Olivier Boulat. « Là, on paye des éleveurs à 4,75 euros le kilo de viande, c’est-à-dire pratiquement un euro de plus qu’actuellement », explique-t-il pour justifier la création de cette marque particulière.
La création de la marque a été signée il y a un an et un mois, rappellent les promoteurs du projet. Le 8 novembre 2019, l’Hyper U Mende pouvait donc accueillir le steak haché « Alt.1886 – Les viandes du massif » pour un lancement qui s’avère positif. « Au-delà de la découverte, on constate les premiers réachats, marqueurs de la qualité gustative du produit », explique Elsa Bonsacquet.
Des retours encourageants pour la marque dont le slogan est « bon, sain et solidaire ». Derrière ce trio, une démarche qui s’appuie sur les filières d’élevage herbager, valorisant les races du Massif central (Aubrac, Charolaises, Limousines…) et qui souhaite « construire un modèle économique viable et équitable », selon ses promoteurs.
Derrière la marque Alt.1886 se trouve en fait Valomac (association créée pour la valorisation des produits du Massif central), animée par le Sidam, grâce à ses outils de communication déjà déployés pour valoriser l’ensemble du Massif central.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui