La Creuse Agricole 09 juin 2014 à 08h00 | Par P. Dumont

Enseignement agricole - DRAAF, CRAL et Région Limousin font la promotion de l'enseignement agricole

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Élus, professionnels, jeunes en formation, tous étaient présents pour la première journée de l'enseignement agricole limousin. © P. Dumont À l'occasion de cette journée les élèves du lycée distingués au Salon de l'agriculture ont reçu leur prix des mains de Bernard Roux. © P. Dumont

La première journée de l'Enseignement agricole limousin a eu lieu le 27 mai dernier au lycée agricole d'Ahun. Co-organisé par la DRAAF, la Chambre régionale d'agriculture et le Conseil régional, l'événement était destiné « à promouvoir l'enseignement agricole, outil de formation au service des futurs agriculteurs et professionnels du monde rural ».
En 2011, la DRAAF Limousin signait une charte de partenariat avec la CRAL et le Conseil régional. Dans cette charte, plusieurs axes de travail parmi lesquels la promotion des métiers de l'agriculture, l'orientation, les formations (diplômantes, continues), l'expérimentation, etc. Après trois années durant lesquelles de nombreuses actions ont été menées, les partenaires souhaitent aller plus loin. C'est au lycée agricole d'Ahun qu'ils se sont réunis le 27 mai dernier pour évoquer l'avenir. La journée a débuté par un état des lieux des actions menées dans le cadre de la charte de partenariat ou encore de l'insertion des diplômés. Pour aller plus loin, les travaux se sont poursuivis l'après-midi par quatre ateliers. Des thèmes en lien direct avec l'enseignement agricole (insertion professionnelle, l'installation, métiers de la ruralité) côtoyaient d'autres thèmes  plus larges tels que l'agroécologie. Plusieurs éléments sont ressortis des ateliers. Premier constat, l'insertion des jeunes diplômés de l'enseignement agricole et l'adéquation enseignement-formation restent satisfaisantes. Dans le domaine des services, les besoins en main d'oeuvre ne sont même pas tous comblés. Un manque lié au moins en partie à une mauvaise image du métier. L'image et la méconnaissance des métiers de l'agriculture ont d'ailleurs été au centre des débats. Un renforcement des liens avec l'Éducation nationale et ses CIO semble nécessaire. Sur la formation à proprement parler, des besoins précis ont été exprimés en matière de gestion administrative de l'exploitation ou d'agronomie. Les exploitations des lycées ne seraient pas non plus assez mises à contribution dans les formations.  Une remarque qui en entraîne une autre sur les compétences nécessaires des professeurs dans la manipulation d'animaux par exemple. Pour leur part, les formations aux métiers des services demandent à acquérir plus de polyvalence notamment au travers de plus de cours pratiques. Enfin, les intervenants ont unanimement souligné le temps trop court accordé à leurs réflexions et se sont quittés en prenant rendez-vous pour l'an prochain et une nouvelle journée de l'Enseignement agricole limousin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Creuse Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La Creuse Agricole
La couverture du journal La Creuse Agricole n°2222 | février 2019

Dernier numéro
N° 2222 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui